Les seniors mènent la lutte

Les seniors font la une de l’actualité politique ! En Inde, en Espagne, les seniors se mobilisent et luttent activement.

Lutte contre la corruption

Anna Hazare, un Indien de 74 ans lutte contre la corruption des hommes politiques et des fonctionnaires de son pays et reprend sa grève de la faim. Gandhi, rappelons-le, a libéré son pays il y une soixantaine d’années, du joug anglais par la même méthode pacifiste. Disciple du grand homme, Anna Hazare poursuit le combat pacifique pour une société meilleure. En effet, la corruption des hommes politiques et des fonctionnaires est depuis des années un fléau national en Inde. Dernier scandale en date, le marché de la téléphonie mobile se chiffre à un préjudice estimé à 28 milliards d’euros. En avril dernier, le septuagénaire indien a déjà entamé une première grève de la faim de 98 jours. Parallèlement à la reprise de cette grève de la faim, le vieil homme incite ses compatriotes à chanter des hymnes patriotiques devant les demeures de parlementaires. Son courage et sa détermination font de cet homme un héros national. Accusant le militant indien de démagogie, le Premier ministre Manmohan Singh refuse de céder aux requêtes des protestataires. Mais sa crédibilité est entachée par plusieurs affaires de corruption.

Apparemment décidé à en découdre avec les hommes politiques et leurs agissements douteux, le vieil homme a, depuis, le soutien de la population. En reprenant cette lutte pacifique, Anna Hazare espère obtenir un durcissement de la loi anti-corruption.

Lutte pour les femmes

En Espagne, une femme centenaire se présentera le 22 mai prochain aux élections municipales de son village de Cuntis, au nord-ouest de l’Espagne. Selon le quotidien El Mundo, Josefina Villarde va en effet effectuer sa rentrée politique sous l’étiquette socialiste. Née le 19 octobre 1909, la vieille dame a été témoin de la guerre d’Espagne, la dictature de Franco puis la victoire de la démocratie dans son pays. Elle vota pour la première fois en 1933, comme toutes les femmes espagnoles. Pour sa première candidature aux élections, elle s’allie par conviction à la liste du Parti socialiste, le PSOE. Distribuant les tracts à l’instar de ses coéquipiers dans les rues de Cuntis, elle déclare se battre non seulement pour son parti, mais également pour le droit des femmes. Rappelons le cas de Paule Donfu, qui en mars 2008, forte de ses 97 ans, s’est présentée comme candidate divers – gauche au Havre, en Seine-Maritime. En 2009, au Québec, Lucille Martin Bordeleau a été candidate aux élections municipales à l’âge de 85 ans. Pionnière du mouvement naturiste des années 60, cette femme écrivaine, conférencière, organisatrice de salons pour la santé et directrice d’une maison de jeunes est toujours très active.

Si le cas de Josefina Villarde est à souligner, d’autres personnes, fort de leur courage se sont engagées malgré leur âge avancé, pour des changements ou des idées au sein de la société.

mercredi 24 août 2011, par Carole Mercier