Projects Abroad, les retraités s’investissent dans les aides humanitaires

L’Organisation Projects Abroad offre aux retraités l’opportunité d’agir en faveur de l’humanité. Grâces aux nombreuses missions à vocation humanitaire proposées par l’organisation, les seniors se rendent utiles tout en effectuant des voyages découvertes à l’étranger.

Missions Projects Abroad, des initiatives soutenues par les retraités

Créée en 1992 au Royaume-Uni, Projects Abroad s’aligne parmi les organisations à vocation humanitaire les plus actives. Pour réaliser ses plans d’aide à destination des pays en développement, l’association mise depuis sa création sur l’organisation de nombreuses missions nécessitant le soutien de volontaires et stagiaires. Ambassadeurs de l’organisation Projects Abroad, les volontaires et les stagiaires séjournent durant une période tantôt longue tantôt courte dans des pays d’Asie, d’Afrique, du Proche-Orient, d’Amérique Latine ou d’Europe de l’Est.

Depuis sa création, l’organisation Projects Abroad a déjà travaillé avec 30 000 volontaires. Aucune restriction d’âge ni de niveau d’études. Il suffit juste que les bénévoles soient majeurs et décidés à agir en vue de soutenir les peuples en difficulté dans les pays étrangers. Depuis quelques années, les seniors retraités sont de plus en plus nombreux à s’engager comme volontaires pour les missions d’aide humanitaire de l’Organisation Projects Abroad. Un engagement leur permettant de rendre fructueux leur savoir-faire et par là même, d’occuper leur temps libre.

Missions Projects Abroad, les formalités à suivre par les retraités bénévoles

Aucune formalité draconienne n’est à suivre par les personnes se présentant comme volontaires pour les missions organisées par l’Organisation Projects Abroad. Les responsables de l’association s’assurent toutefois que les seniors se présentant comme bénévoles ont un état de santé excellent avant de les accepter. Les bénévoles choisissent eux-mêmes le moment du départ et la durée pour les missions d’aide humanitaire. Les bénévoles assument par eux-mêmes leurs dépenses durant la durée de leur mission.

Pour leur coopération temporaire avec l’Organisation Projects Abroad, les volontaires choisissent eux-mêmes leur type de mission. Certains tablent pour l’écovolontariat, les soins animaliers ou l’archéologie. D’autres préfèrent s’investir dans la médecine, le journalisme, l’enseignement, l’encadrement sportif, … En optant pour les domaines qui leur tiennent à cœur, les retraités peuvent user de leur expérience et de leur savoir-faire. En se sentant utiles, les seniors entretiennent leur estime de soi et par là même, leur joie de vivre.