Comment sécuriser vos achats sur Internet ?

Grâce à l’évolution de la technologie, vous pouvez maintenant accéder à de milliers de boutiques en ligne et de faire vos achats sans avoir besoin de vous déplacer. Il importe toutefois de prendre certaines précautions pour sécuriser vos transactions.

S’assurer de la fiabilité du site

En premier lieu, vous devez vous assurer de la fiabilité du site de vente en ligne. Vous risquez en effet de vous perdre parmi les 127.000 boutiques implantées sur la toile. Pour acheter en toute sécurité, il importe d’identifier la société qui doit garantir la bonne exécution de votre commande. Pour cela, vous devez consulter la rubrique afférente aux conditions générales de vente. Le nom du commerçant en ligne, l’adresse précise du siège social de l’enseigne et ses coordonnées téléphoniques doivent y figurer.

Les prix des articles doivent être toutes taxes comprises. Pour savoir si le vendeur jouit d’une excellente réputation, vous devez utiliser les moteurs de recherche. Une incursion sur les forums vous permettra de connaître les évaluations faites par les autres cyberacheteurs. Évitez de faire un achat sur une plateforme ne comportant aucune mention sur son pays de résidence. Privilégiez les sites dotés du label « Fevad » ou « Trusted shops ».

Différentes mesures de sécurisation

Si vous avez l’habitude de payer vos achats par carte bancaire, assurez-vous au préalable de la sécurisation du site. Son adresse URL doit commencer par « https» et non « http». Vérifiez la présence d’un cadenas fermé en bas du navigateur garantissant le cryptage de la transaction. Dès que votre commande est passée, un récapitulatif doit s’afficher sur le site suivi d’une demande de confirmation définitive. Lorsque vous avez réglé le montant de la facture, le vendeur doit vous faire parvenir une confirmation avec les détails de vos achats par e-mail.

Pour mieux sécuriser les transactions, la majorité des sites de vente en ligne exigent que vous saisissiez le cryptogramme visuel se trouvant au dos de votre carte bancaire en sus du numéro de celle-ci lorsque vous réglez vos acquisitions. Vous pouvez aussi utiliser une e-carte virtuelle. Comme votre identifiant est renouvelé à chaque fois, dans le cas où un fraudeur intercepterait vos données, il ne pourra s’en servir qu’une seule fois. Si vous employez un portefeuille électronique, comme Paylib ou PayPal, vous pouvez recourir au système d’authentification.

mercredi 8 janvier 2014, par Romain Morillon