Bientôt des scooters en libre-service

L’été prochain, place aux scooters électriques ! Expérimentés depuis quelques mois et déjà adoptés par beaucoup, les voilà qui débarquent à Paris. Parcours de ce cyclomoteur nouvelle génération et écologique.

La petite histoire

L’idée vient de Bertrand Fleurose qui fonde l’entreprise Cityscoot en 2013. Celle-ci devient le numéro un européen en location de scooters électriques. En France, Cityscoot lance le projet de mise en place de location de scooters en libre-service.

À Paris, les tests commencent le 22 juin 2015 avec une dizaine de scooters. Vers la mi-octobre jusqu’en fin janvier 2016, un deuxième test a lieu avec une cinquantaine de scooters. Le projet comme les résultats, positifs, sont approuvés par la Ville de Paris, la région Ile-de-France et BPI France.

Lorsqu’en début décembre 2015, l’entreprise enregistre plus d‘un millier de locations, elle décide d’élargir le périmètre de déploiement de ses scooters, qui ira désormais jusqu’aux boulevards des Maréchaux à Paris.

Quelques indications

Chaque scooter est l’équivalent d’un 50cc et sa vitesse est limitée à 50km/heure. Il est doté d’un GPS permettant à Cityscoot de situer sa position et son autonomie.
Durant les phases de tests, le testeur devait rejoindre une borne de recharge lorsque la batterie de son scooter baissait. Mais grâce à un prolongateur d’autonomie que Cityscoot a fait breveter, chaque nouveau scooter aura désormais une batterie de rechange permettant une rallonge de 50 km supplémentaires. C’est cette seconde batterie qui sera rechargée par l’entreprise à chaque fois qu’elle sera à plat.

500 scooters en libre-service seront mis en service en juillet, et 500 autres en septembre prochain. Des moniteurs seront à la disposition de ceux qui souhaitent suivre des cours d’initiation. Ceux-ci se feront chaque semaine devant la mairie de Paris.

Inscription et tarifs

La réservation est obligatoire, gratuite et se fait sur une application de Cityscoot. Les citoyens âgés de 20 ans et plus et disposant d’un permis peuvent s’inscrire. Quant à ceux qui se sont inscrits durant les tests, mais qui n’ont pas pu les faire, ils seront les premiers à y accéder dès juillet prochain.

La location sera facturée à la minute, à raison de 20 cents par minute, et les 10 premières minutes sont forfaitaires.

vendredi 4 mars 2016, par Romain Morillon