Santé : les cas de troubles cardiaques en hausse

Les cardiologues de la Clinique Pasteur de Toulouse a mené une étude qui semble indiquer que le taux d’hospitalisation pour troubles cardiaques a augmenté de façon significative en 2015.

Les causes de la hausse des troubles cardiaques en 2015

Le Clinical Research in Cardiology a publié l’analyse des admissions à l’hôpital et précise les moments où celles-ci étaient les plus importantes. C’était au moment des attentats en France, et en particulier les 7, 8 et 9 janvier 2015. Cette augmentation du nombre des malades du cœur a été de 75% par rapport à tous les autres jours du mois de janvier. Le même pic s’est de nouveau reproduit en novembre dernier, encore suite aux attentats.

Sur les témoignages des patients toulousains, il a été possible de déterminer que les symptômes de troubles cardiaques survenaient au fur et à mesure qu’ils voyaient à la télé les actualités montrant les horreurs suite aux attentats.

Les facteurs de troubles

Claire Mounier-Vehier, Présidente de la Fédération française de cardiologie (FFC), explique que le stress est un facteur important qui peut accroître la pression artérielle et entraîner des palpitations, une angine de poitrine ou une embolie pulmonaire.

Les personnes à risque, c’est-à-dire celles qui sont déjà cardiaques ou qui ont déjà été victimes d’un infarctus ainsi que les grands anxieux, sont les plus menacées. Le Professeur Mounier-Vehier recommande à ces personnes d’éviter de regarder la télévision lorsque celle-ci diffuse des informations ou des images susceptibles de les angoisser.

Comment avoir un bon cœur ?

Les activités physiques déstressent en plus de maintenir le cœur et le corps en pleine forme. Naturellement, ceux qui présentent de sérieux problèmes ou insuffisances cardiaques sont tenus de demander conseil à leur médecin sur le genre de sport qu’ils peuvent pratiquer.

Une alimentation saine et équilibrée ainsi que la consommation de produits non transformés, peu cuisinés, de préférence bio sont vivement conseillées pour un cœur en bonne santé. Ceux-ci contiennent des minéraux qui aident à garder l’intégrité des artères.

Arrêter de fumer et s’abstenir d’alcool ou tout au moins réduire sérieusement sa consommation ont aussi un effet bénéfique sur le cœur.

lundi 11 avril 2016, par Romain Morillon