La ronron thérapie, une méthode efficace pour évacuer le stress

Vous n’auriez jamais soupçonné que votre chat ne se limiterait pas à être un petit compagnon affectueux. Son ronronnement pourrait également vous être bénéfique pour la santé. La ronron thérapie se présente en effet comme une méthode efficace pour évacuer le stress.

La ronron thérapie, comme une douce musique favorisant l’apaisement

Si vous avez un chat, son ronronnement pourrait vous aider à traiter votre stress et votre anxiété. Les personnes qui ont expérimenté cette méthode ont retrouvé leur sérénité et un sentiment de détente après avoir placé leur petit félidé ronronnant sur le ventre. Selon le vétérinaire qui a testé pour la première fois cette thérapie, elle serait similaire au premier signal envoyé par la mère à son enfant. Cet appel d’apaisement et de reconnaissance fonctionnerait également entre le chat et son propriétaire.

Les vibrations sonores émises par le chat, qui proviennent de son larynx et sont amplifiées au niveau de la cage thoracique sont bienfaisantes pour l’homme. L’effet du ronronnement peut être comparé à celui d’une douce musique qui favorise la quiétude. Le tympan n’est pas le seul organe qui est touché par la ronron thérapie. Elle est aussi perçue par les cellules nerveuses qui captent les fréquences dégagées par le ronronnement du félidé. Des pensées positives sont ainsi transmises au cerveau. Au final, le sujet ressent un sentiment de bien-être et de détente.

De nombreux bienfaits

La ronron thérapie apporte de nombreux bienfaits à l’organisme humain selon des études qui ont été menées par des médecins américains au cours des années 50. En marge de ses vertus antistress, elle permet de réguler la tension artérielle. Elle active les défenses immunitaires. Il s’agit aussi d’un puissant soutien psychomoteur. Certains kinésithérapeutes se sont inspirés sur les vibrations produites par le ronronnement du chat pour concevoir une méthode spécifique pour accélérer la cicatrisation des os.

La ronron thérapie permet de combler la carence affective. Ceci est prouvé par le sentiment qu’un humain ressent lorsqu’il prend un chat dans ses bras et le dorlote comme un bébé. En raison de ces multiples bienfaits, les Japonais ont créé des bars à chats. En effet, la plupart des propriétaires d’immeuble au pays du Soleil Levant interdisent aux locataires d’élever un chat chez eux. Pour se détendre, les habitants fréquentent ce type d’établissement. Ils ont l’opportunité de caresser les animaux tout en buvant un thé.

samedi 11 mai 2013, par Romain Morillon