Un robot aide-soignant pour les personnes âgées

Des Japonais ont mis au point un robot de dernière génération pour venir en aide aux personnes âgées. Remplaçant à terme les aides-soignants, le robot sera commercialisé prochainement.

Un robot comme solution

RIBA II, tel est le nom de la nouvelle version du robot de dernière génération mise au point par les chercheurs japonais. Prévu pour être rapidement fabriqué en série, ce projet semble être la réponse à la question de l’aide à domicile. Le robot serait capable de porter assistance aux personnes âgées dans leur vie quotidienne. Il s’occupera de porter le patient de son lit jusqu’à la cuisine, de l’installer à sa table, de vérifier les courses et de commander les repas via Internet et même de lui prodiguer quelques soins de base. Une véritable aide à domicile. Au Japon, ceci pourrait devenir réalité dans un avenir proche.

Le pays du Soleil levant est le pays dont la population est la plus vieille au monde avec un taux de natalité très faible. Il vieillit donc et compte une longévité record notamment chez les femmes. Venir en aide à toutes ces personnes âgées à leur domicile ou en maison de retraite est donc une question primordiale. Le Japon y travaille et mise sur les robots. Passionnés de nouvelles technologiques, les chercheurs nippons ont mis au point divers programmes et semblent avoir abouti dans leurs recherches sur l’assistance aux personnes fragilisées.

Le robot aide-soignant

Les ingénieurs de Riken et de Tokai Rubber industries ont donc tout récemment révélé au public le Riba II, un androïde, condensé des dernières technologies. Sa mission : remplacer les aides à domicile et les aides-soignants. Capable de soulever un patient de 80 kg, il serait à même d’accomplir les tâches épuisantes que requiert l’assistance aux personnes fragilisées. Ces dernières représenteraient en 2015 une population de 5,7 millions de personnes au Japon. Le corps médical et social subit une forte pression. Au-delà des connaissances et des savoirs, il y aura besoin de bras. Les robots ont été ainsi créés pour ces efforts physiques : soulever, porter, déplacer et coucher les anciens.

En 2009, une première version du RIBA, Robot for Interactive Body Assistance a été conçue par un groupe de chercheurs. Le RIBA II, version améliorée de cet androïde, serait plus puissant et comporterait plus de fonctionnalités. Des capteurs sensoriels en caoutchouc, très sensibles lui permettent de se repérer et de se déplacer. Le poids du patient est calculé ainsi que la force nécessaire pour le déplacer en toute sécurité. Les chercheurs testeront le robot en situation réelle avec le personnel de soins des maisons de retraite pour le commercialiser par la suite.

jeudi 25 août 2011, par Carole Mercier