La revalorisation des pensions de retraite en vigueur depuis le 1er avril 2011

Suite à une hausse de l’inflation, une revalorisation des retraites sera automatique sur la pension du mois d’avril.

Principe de calcul pour la revalorisation en 2011

En fin mars 2011, suite à un communiqué de la Caisse nationale d’assurance vieillesse, la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Christine Lagarde a annoncé une revalorisation des pensions de retraite. Cette augmentation prendra effet le 1er avril 2011. Le calcul pour déterminer la revalorisation des pensions est basé sur les statistiques de l’indice des prix de 2010. En effet, il s’effectue de la manière suivante : (indice des prix constaté 2010 - indice des prix prévisionnel 2010) + (indice des prix prévisionnel 2011). Les études menées par l’Institut national de la statistique et des études économiques ont permis d’affirmer que l’inflation prévisionnelle de 2010 avait été considérablement sous-estimée.

En effet, l’indice des prix prévisionnel était de 1.2 % alors que l’indice des prix constaté était de 1.5 %. Donc, pour 2010, l’écart est de 0.3 %, un retard à rattraper cette année. Pour 2011, l’indice des prix prévisionnel est finalement de 1.8 % alors qu’il a été estimé à 1.5 % lors de la mise en place de la loi de finances pour cette année. Il est à noter que cette hausse de la prévision d’inflation est liée au niveau élevé des cours des matières premières et du pétrole. Donc, en se basant sur le calcul, l’on obtient (1.8) + (1.5 - 1.2) = 2.1. C’est cette révision à la hausse de l’inflation de cette année qui a conduit le gouvernement à effectuer une revalorisation des pensions de retraite de 2.1 %.

Les conséquences de la revalorisation de 2011

Prenant effet sur la pension du mois d’avril, cette revalorisation sera versée aux bénéficiaires le 9 mai 2011. Cette hausse de l’inflation possède un double visage auprès de la population française. Elle peut être perçue comme une bonne nouvelle d’une part, puisque la pension touchée augmentera de 2.1 % à partir du mois de mai 2011, si elle n’a été revalorisée que de 0.9 % en 2010. Si une personne ayant bénéficié d’une faible rémunération, mais qui a cotisé durant toute sa vie active a touché une pension de retraite d’un montant 595.64 euros en 2010, elle touchera désormais un minimum contributif d’un montant de 608.15 euros par mois.

Les calculs effectués par les spécialistes ont permis d’établir une estimation de ce que cette hausse par rapport aux prévisions en début d’année va coûter à la Caisse nationale d’assurance vieillesse. L’écart de 0.3 % de l’inflation va engendrer un montant supplémentaire de près de 250 millions d’euros à la CNAV pour cette année 2011. Il est à noter que le nombre de personnes ayant bénéficié d’une pension de retraite s’est monté à 12.9 millions en 2010. Selon Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, l’ASPA ou Allocation de solidarité aux personnes âgées a connu une hausse le 1er avril 2011. Elle est passée de 708.95 à 742.27 euros, soit une revalorisation de 4.7 %.

mercredi 20 avril 2011, par Carole Mercier