Où entretenir ou réparer votre voiture ?

Beaucoup hésitent encore sur le choix du prestataire à qui confier leur voiture pour un entretien ou une réparation. Faut-il s’adresser à un concessionnaire, un centre auto ou un garagiste indépendant ? Quels sont les facteurs à prendre en compte ? Des éléments de réponse ci-après.

Les interventions à faire chez le concessionnaire

Votre décision dépend de l’âge de votre véhicule, de la garantie et du type de réparation à faire. La plupart des automobiles de moins de deux ans sont confiées aux réseaux de constructeurs bien que les coûts de révision soient nettement plus élevés par rapport aux tarifs des autres prestataires. Les propriétaires privilégient pourtant cette solution, car ils craignent de ne plus jouir de la garantie du constructeur. En tout cas, il est vivement conseillé d’aller auprès du concessionnaire pour la révision annuelle et les interventions inhérentes à la mécanique et à l’électronique durant la période de garantie. Pour les autres opérations, vous avez intérêt à vous adresser ailleurs.

Un centre auto pour changer certaines pièces

Vous ne courez aucun risque si vous faites changer certaines pièces dans un centre auto ou dans un garage indépendant. Il en ainsi pour les disques de frein, les plaquettes, les amortisseurs, l’échappement, la batterie, les cardans et les pneus. Assurez-vous toutefois que l’origine des pièces est fiable. Spécifiez bien sur l’ordre d’intervention que les pièces de remplacement sont d’origine équipementier identique ou de qualité équivalente à celles du constructeur. Pensez à vérifier le logo. Pour une vidange, exigez que le grade de l’huile et les normes soient respectés par les intervenants. Généralement, la date de la vidange périodique coïncide avec celle de la révision. Chaque opération ne doit en aucun cas se substituer à l’autre.

Chez un garagiste indépendant

Il convient toutefois de signaler que certaines interventions réalisées dans un centre auto ne sont pas toujours conformes aux protocoles de révision pour un modèle de véhicule en raison d’une insuffisance de formation ou d’outillage. Vous aurez alors des difficultés à faire jouer la garantie auprès du constructeur en cas de problème, à moins que vous ne soyez en mesure d’apporter des justificatifs sur les entretiens périodiques et le respect du cahier de charges. Si votre voiture n’est plus sous garantie, la meilleure solution consiste à vous adresser chez un garagiste indépendant. Celui-ci dispose des qualifications nécessaires pour établir un diagnostic et réparer un vieux véhicule.

lundi 26 novembre 2012, par Romain Morillon