Remboursement des soins : un nouveau service dédié aux retraités qui vivent à l’étranger

Vous êtes retraité et vivez à l’étranger ? L’Assurance Maladie a mis en place, depuis le début de cette année 2014, un nouveau service de remboursement des soins effectués en France. Détails.

Des démarches simplifiées

Nombreux sont les retraités qui optent pour la mobilité géographique. Ils vivent une grande partie, voire toute l’année dans un pays étranger. Afin de faciliter leurs démarches inhérentes aux remboursements des traitements réalisés en France, l’Assurance Maladie leur a dédié un service spécifique. Il s’agit de la « mission nationale de gestion des retraités français à l’étranger » qui a été mise en place au sein de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du département de la Seine-et-Marne depuis le 1er janvier 2014.

Les démarches à faire pour l’inscription ont été modifiées afin de s’adapter aux besoins des personnes retraitées n’habitant pas en métropole. Il leur suffit de faire une demande d’adhésion en ligne en remplissant le formulaire dédié. En retour, elles reçoivent un accusé de réception où est mentionné le numéro d’enregistrement de leur requête. Les informations saisies peuvent être sauvegardées sur ordinateur, sous format PDF. Cette inscription en ligne est la formule la plus simple et la plus sécurisée pour les nouveaux affiliés. Toutefois, ceux qui n’ont pas l’habitude de passer via Internet peuvent envoyer un courrier à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Seine-et-Marne.

À qui s’adresse ce service ?

Un accueil téléphonique dédié aux retraités vivant à l’étranger, accessible depuis n’importe quel pays, a aussi été mis en place. Grâce à ce service, les adhérents sont traités au même pied d’égalité que n’importe quel autre assuré résidant en métropole. Ils reçoivent une carte Vitale et peuvent prétendre au remboursement des traitements médicaux effectués en France. En cas d’urgence, l’intéressé peut faire valoir ses droits à l’aide d’une attestation qui lui est délivrée à titre provisoire en attendant la fabrication de sa carte Vitale.

Ce nouveau service est dédié aux personnes vivant à l’étranger, en dehors du continent européen, et qui passent un séjour temporaire en France. Les individus concernés doivent être attributaires d’une pension de retraite délivrée sur le territoire français ou d’une rente. Cette prestation innovante est déjà plébiscitée par de nombreux retraités habitant au Maroc, aux États-Unis, en Tunisie, en Thaïlande, en Australie ou au Canada.

mercredi 14 mai 2014, par Romain Morillon