Régime Okinawa : les poissons et légumes sont à l’honneur

Okinawa, un petit archipel du Japon, abrite le plus grand nombre de centenaires au monde. Il n’est alors pas étonnant de savoir que l’un des régimes alimentaires les plus efficaces porte ce nom. Il favorise en effet la perte de poids, permet de prévenir de nombreuses maladies, de garder une silhouette parfaite et de vieillir dans une forme olympique. Adopter cette habitude alimentaire, c’est adopter un véritable art de vivre.

Poissons et légumes ou les vertus d’une alimentation saine

L’efficacité du régime Okinawa s’explique par quelques principes de base qui relève d’une véritable discipline alimentaire. On peut notamment mettre l’accent sur le Hara Hachi Bu qui consiste à manger une quantité suffisante, mais pas rassasiante d’aliments. Les insulaires d’Okinawa favorisent également les aliments à petites portions. Néanmoins, le principe le plus important de ce régime repose essentiellement sur la consommation d’aliments à très faible apport calorique, voire bannir certains qui ont une densité énergétique de plus 1,6.

Concernant les poissons, préférez les poissons à faible taux de graisses, mais riches en oméga 3. Les habitants d’Okinawa en mangent en moyenne trois fois dans la semaine qu’ils alternent avec des crustacés ou des coquillages. Le régime préconise aussi un repas riche en légumes frais. Toutes les variétés peuvent contribuer à une meilleure santé, mais les spécialistes du régime Okinawa recommandent vivement l’aubergine et le concombre, à consommer en salade de préférence.

Les autres produits à mettre en valeur dans le régime Okinawa

La cuisine de l’Okinawa étant considérée comme recelant les secrets de la longévité, il est également nécessaire de compléter le régime par d’autres produits alimentaires entièrement naturels, comme les algues, le pain de seigle ou encore le riz et les différents fruits disponibles au marché.

Au petit déjeuner, les Okinawaïens prennent généralement une soupe de miso, des algues tofu, du riz et du thé vert. L’après-midi, place à une salade d’algue, au riz et brochettes d’anguille, sans oublier le traditionnel thé vert. Le soir, les insulaires préparent pour le dîner quelque chose de léger, comme du riz au haricot rouge, à accompagner de deux fruits. Ceci n’est qu’un exemple des habitudes alimentaires de l’archipel. Que vous souhaitiez retrouver une santé de fer ou vieillir tout en gardant la pêche, le régime Okinawa est à essayer.

lundi 10 décembre 2012, par Romain Morillon