Le régime crétois, un secret de longévité

A en croire les résultats des études, le régime crétois est source de longévité. Découvrons les habitudes alimentaires des Crétois.

Régime crétois, des chiffres qui en disent long

La population de l’île de Crète a une espérance de vie supérieure à la normale. C’est même la meilleure espérance de vie du monde occidental. Voilà ce qui ressort d’une étude de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, effectuée sur la population crétoise, et ayant porté sur une période de 15 ans. Ces résultats ont encore été confirmés par l’étude du Docteur Serge Renaud et son équipe. Cette étude faite à Lyon, en France, a porté sur un échantillon de personnes présentant des problèmes coronariens. Après avoir adopté un régime crétois, 70 % de ces individus se sont retrouvés avec une santé améliorée. Mais quel est donc le secret des Crétois ?

Régime crétois, le lait de vache, un traître compagnon

La quantité de lactase présente dans notre système digestif tend à diminuer avec l’âge. Abondante pendant notre enfance, la lactase n’existe pratiquement plus à l’âge adulte. Pourtant elle joue le rôle d’enzyme servant à digérer les laitages. Le lait de vache lui, contrairement à ce qu’on pense, n’est point bénéfique pour notre santé, car il ne contient pas d’acide alpha linoléique. Ce dernier est un composant chimique contribuant à la bonne marche du système sanguin. Le régime crétois est donc constitué de laitages de chèvre ou de brebis. Ces derniers se déclinent sous forme de fromages, dont la célèbre féta, ou de yaourt.

Régime crétois, l’huile d’olive en remplacement de nos traditionnelles huiles

Le régime crétois tourne autour de l’huile d’olive. Et il est préférable d’utiliser cette dernière plutôt que nos huiles de cuisson ordinaires qui nous apportent du mauvais cholestérol. Les huiles d’olive et de colza, toujours servies à froid, jamais à chaud, sont à utiliser comme condiments pour les salades, et les autres légumes. Avec ses propriétés antioxydantes, l’huile d’olive s’utilise aussi dans les assaisonnements ou les fritures. Contenant de l’acide oléique, elle a une propriété réductrice pour le mauvais cholestérol, et accroît la quantité de bon cholestérol. Nous devons aussi bannir les aliments grillés, viande et poisson. Il convient de les mariner plutôt avec de l’huile d’olive, c’est dix fois plus sain que nos barbecues.

Régime crétois, les céréales, les légumineuses et le vin

Il ne faut pas oublier qu’au tout début, l’homme se nourrissait de végétaux : légumes, céréales, fruits. Alors, pourquoi rompre avec cette lointaine habitude ? Le secret de notre longévité passe ainsi par ces fruits et légumes qui nous apportent de la vitamine C, E et des fibres, bien utiles à notre équilibre intestinal. L’idéal est d’avaler au minimum 300 grammes de fruits et 300 grammes de légumes quotidiennement. N’oubliez pas aussi de boire du vin. Le tanin qu’il contient empêche les maladies cardio-vasculaires. Le vin agit aussi sur le cholestérol. Cependant, buvez quand même avec modération.

mercredi 10 novembre 2010, par Carole Mercier