Comment recycler les plantes après le gel ?

Après le passage de l’hiver, les plantes sont souvent abîmées surtout si les protections hivernales n’ont pas été efficaces. Pour les variétés sensibles à la fraîcheur, les dégâts peuvent être très importants. Pour les réparer, voici quelques astuces.

Première étape : patienter

Les conséquences du passage du gel peuvent être désastreuses et les apparences des plantes peuvent sembler catastrophiques. Les parties aériennes ont l’air mortes : les feuilles prennent une couleur marron préoccupante tandis que les fleurs sont flétries. Le visuel ne suffit cependant pas pour apprécier l’importance des dégâts et pour prendre la décision d’arracher les plantes. La partie racinaire peut, en effet, ne pas avoir été touchée par le froid, il faut donc patienter avant d’entreprendre quoi que ce soit. Le début du printemps est encore trop tôt pour savoir si la plante est réellement morte. Il faut attendre encore un peu et ne pas se précipiter pour tout arracher.

Deuxième étape : observer

Les plantes gelées ont souvent l’air d’être grillées. La partie supérieure est parfois complètement détruite, ce qui peut sembler désespérant. Ce n’est pourtant pas encore la fin. En effet, même si votre plante semble bonne à arracher, le soleil du printemps est là pour tout réparer. Généralement, c’est au bout de quelques semaines après l’arrivée des beaux jours que la lueur d’espoir apparaît. Cela peut bien évidemment prendre plus de temps mais en principe, une nouvelle pousse verte surgit au milieu de la saison. Il n’est cependant pas encore temps de vous alarmer, attendez encore quelques semaines et laissez la touffe protéger la pousse. Il faudra encore attendre quatre semaines pour se débarrasser du bois mort.

Troisième étape : apprécier

Après l’apparition de la jeune pousse, il faut laisser la nature agir sans oublier de stimuler le développement si nécessaire. Si d’autres pousses font leur apparition, cela veut dire que les dégâts du gel n’ont pas été très importants et que la touffe pourra reprendre vigoureusement sans problème. Dans le cas contraire, celle-ci pourra avoir des soucis pour bien se développer, elle devra être chouchoutée encore plus. La plante devra être installée dans un endroit à la fois ensoleillé et abrité du vent. Pensez à l’arroser régulièrement en pluie fine. En quelques semaines, vous pourrez prendre la décision finale. Si la touffe reprend bien, veillez à mieux la protéger durant la prochaine période de froid.

jeudi 29 mars 2012, par Hélène André