Recettes de sushis à essayer

Réaliser ses sushis soi-même n’a rien de compliqué. Utilisez ces quelques recettes pour vous exercer dans l’art de préparer ce plat sain et succulent.

La recette de base

Pour la composition, toutes les fantaisies sont permises. Généralement, le sushi est composé d’un bloc de riz et d’une tranche de poisson cru. Pour 6 personnes, prévoyez 500 g de riz, la même quantité d’eau, 25 g de sucre, 70 g de vinaigre de riz, 10 g de sel, la moitié d’un concombre, 600 g de saumon cru, un avocat et 3 feuilles de nori. N’oubliez pas la sauce soja et le wasabi pour l’assaisonnement.

Lavez le riz 4 fois puis égouttez-le. Faites-le cuire dans une casserole avec environ 110% d’eau par rapport à son poids. Quand il bout, diminuez le feu et laissez cuire encore pendant une dizaine de minutes. Puis ôtez-le du feu en le laissant étuver pendant 10 autres bonnes minutes. Prenez un saladier et mettez-y le riz bouillant, puis le vinaigre, le sucre, le sel et mélangez. Laissez ensuite refroidir.

Pour la garniture, découpez les feuilles de nori aux trois quarts. Prenez le filet de saumon et taillez-le en lamelles. Faites des bâtonnets avec le concombre et l’avocat. L’étape finale consiste à rouler le sushi. Mettez une feuille de nori sur le tapis et posez du riz sur les ¾ de la feuille, du poisson, et des bâtonnets. Assaisonnez-le de wasabi et roulez le tout à l’aide du makisu, le tapis en bambou. Laissez au frais, puis au moment de servir, découpez le rouleau en tronçons.

Sushis à la pomme et à l’avocat

Une autre variante de cette recette de base consiste à utiliser une pomme granny smith comme garniture. Ici, le riz est un peu plus pâteux. Pour une recette destinée à 8 personnes, il ne faudra que 150 g de riz rond. Avant la cuisson, laissez le tremper dans 250 ml d’eau froide jusqu’à ce qu’il gonfle. Suivez la même procédure pour la cuisson. La recette nécessite 3 cuillérées à soupe de vinaigre de riz, la même quantité de sucre semoule, 1 petite cuillérée de sel fin, 4 tranches de saumon fumé et un avocat.

mardi 23 avril 2013, par Romain Morillon