La randonnée pour les seniors : quels avantages ?

Les beaux jours sont arrivés, c’est le moment idéal pour rejoindre les adeptes de la randonnée inscrits dans les quelque 2500 associations françaises. Cette activité est une excellente façon de se maintenir en forme, mais les avantages ne s’y limitent pas. Quelques conseils sont à considérer pour éviter que la randonnée ne devienne nocive.

La randonnée ou quand la bonne santé s’associe à la convivialité

Comme toutes les activités physiques, la randonnée permet de préserver son capital santé. Cette discipline a des effets préventifs sur le système cardio-vasculaire. Cette prévention est physique, mais aussi psychologique. En effet, son côté ludique permet aux pratiquants d’éloigner tout risque de dépression, de sentiment de solitude ou d’isolement. Comme la randonnée fait appel à l’endurance, elle favorise la bonne santé musculaire, renforcée par les exercices de gymnastique à réaliser avant et après chaque séance ou même lors de séances à part.

La randonnée est un excellent moyen de réduire les pertes osseuses et se présente comme une prévention de l’arthrose. C’est aussi une bonne façon de réduire les douleurs inhérentes à cette maladie. Les défenses immunitaires se retrouvent renforcées, l’oxygénation est rendue optimale (ce qui est bénéfique notamment pour ceux qui souffrent d’asthme) et les risques de cancer du sein et du côlon sont nettement réduits.

Quelques recommandations à prendre en compte avant de vous lancer

Les avantages d’une pratique régulière de la randonnée sont nombreux. Toutefois, afin d’en profiter pleinement, des mesures de sécurité sont à retenir. D’abord, comme la randonnée exige plus d’effort qu’une marche d’une demi-heure, assurez-vous que votre état de santé vous permet la pratique de ce sport. Une visite chez le médecin s’impose pour en être sûr.

Ensuite, si vous êtes un grand débutant, ajustez la difficulté du trajet à vos compétences. Au fil du temps, vous pourrez améliorer vos performances. Équipez-vous du matériel adéquat : des chaussures confortables pour la marche, un poids de sac à dos que vous pouvez porter facilement, des vêtements dans lesquels vous êtes à votre aise et surtout, une quantité d’eau suffisante.

Enfin, restez à l’écoute de votre corps, hydratez-vous correctement et n’hésitez pas à vous accorder une pause lorsque le besoin s’en fait sentir. Mais surtout, profitez de chaque instant pour vous mettre en phase avec la nature environnante et pour apprécier le moment de convivialité et de partage que vous serez sûrement en train de vivre.

dimanche 24 mai 2015, par Romain Morillon