Comment éviter les petits désagréments au cours d’une randonnée à pied ?

La randonnée à pied représente une activité très plébiscitée par les seniors. Il importe toutefois de prendre certaines précautions pour éviter les petits désagréments pouvant survenir durant le parcours. Voici quelques conseils qui vous permettront de pallier à ces aléas qui risqueraient de gâcher votre plaisir.

Des recommandations pour une randonnée sans danger

Le nombre de seniors qui font de la randonnée à pied ne cesse d’augmenter. Les personnes âgées sont souvent exposées à de petits désagréments qui s’avèrent parfois décourageants. Il suffit pourtant d’être prévoyant pour éviter les problèmes de courbatures, d’ampoules et de crampes. Conformez-vous aux recommandations qui suivent et vous jouirez pleinement du plaisir et des bienfaits de cette activité sportive.

Pour prévenir les courbatures, échauffez-vous les articulations et les muscles avant de partir en randonnée. Démarrez tout doucement et optez pour un rythme lent et régulier pendant les 30 premières minutes. Enchaînez par la suite par une marche plus rapide, sans forcer. À l’arrivée, n’oubliez pas de réaliser des exercices d’étirements des mollets et des cuisses. Dans le cas où vous éprouveriez encore des courbatures qui apparaissent généralement après 12 à 24h, octroyez-vous un repos et appliquez une pommade ou une huile appropriée pour vous soulager.

Randonnée à pied : des mesures préventives

De nombreux seniors sont également sujets aux problèmes de crampes durant les randonnées. Leurs muscles se contractent douloureusement en raison de la déshydratation. Comme les longues balades à pied exposent à une transpiration excessive ou à un coup de chaleur, l’organisme se déshydrate rapidement. Pour pallier aux crampes, n’oubliez pas votre provision d’eau et buvez-en d’une manière régulière, par petites quantités. Pensez à boire un demi-litre d’eau par heure durant la randonnée. Au cas où une crampe surviendrait, malgré cette précaution, observer une pause d’au moins une heure avant de reprendre la marche.

Pour éviter la formation d’ampoules, notez bien qu’il faut exclure le port de chaussures neuves pour faire une randonnée pédestre. Si vous ne disposez pas encore de chaussures adaptées, étrennez les nouvelles chaussures chez vous pour que vos pieds puissent s’y habituer avant de les adopter pour effectuer une longue promenade à pied. Optez également pour des chaussettes spécifiques. Prévoyez des pansements anti-ampoules dans votre sac à dos. Dans le cas où une ampoule apparaîtrait quand même malgré toutes ces précautions, évitez de percer la cloque. Appliquez un pansement spécial pour soulager votre douleur.

jeudi 15 décembre 2011, par Romain Morillon