Randonnée pédestre : pour la santé et pour la découverte.

La randonnée pédestre associe à la fois sport et tourisme. C’est une activité physique accessible à tout âge et spécialement conseillée pour les seniors qui veulent retrouver l’équilibre et le bien-être, tout en découvrant de nouveaux territoires.

La randonnée pédestre permet d’entretenir sa santé.

Une randonnée consiste à marcher sur une dizaine de kilomètres, avec une vitesse régulière d’à peu près 4 km/h. Grâce à la randonnée, on peut définir le potentiel de son corps, et l’optimiser par des pratiques fréquentes. On s’éduque soi-même à une meilleure hygiène de vie. La manière soutenue de pratiquer la marche lui confère un rôle d’entretien cardio-vasculaire, et fournit du tonus à notre système sanguin. Les seniors qui ont une maladie cardiaque ou des problèmes vasculaires sont vivement encouragés à faire une randonnée pédestre au milieu de la nature. Elle est également conseillée pour les personnes atteintes d’ostéoporose et celles qui ont des soucis respiratoires.

Randonnée pédestre : s’instruire et se ressourcer.

Partir en randonnée signifie marcher loin du brouhaha des grandes villes. Partez à la découverte de lieux paisibles qui pourraient apporter à l’esprit une certaine tranquillité. La beauté naturelle des endroits visités procure une sensation de bien-être. Partir en randonnée, c’est se ressourcer spirituellement et intellectuellement. On peut choisir par exemple un itinéraire qui offre de nombreuses possibilités. En l’occurrence une destination qui propose outre la beauté de la faune et de la flore, des sites touristiques à visiter, des vestiges historiques, des villages lointains, une culture gastronomique traditionnelle….bref, des occasions pour s’instruire. En partant en groupe, la randonnée pédestre favorise les relations humaines et élargit le cercle d’amis.

Précautions à prendre pour une randonnée réussie.

Premièrement, pour partir en randonnée, il faut prendre conscience de son état physique. Il faut établir au préalable quelques données de bases telles que son état de santé, ses allergies et sa capacité respiratoire avant de se lancer dans la marche. Deuxièmement, bien connaître à l’avance son itinéraire est parfois mieux que de partir vers une destination inconnue. Le mieux, c’est de se renseigner sur l’endroit où l’on va, connaître les pistes à emprunter, demander des informations sur les gîtes d’étape… Les pistes pas trop escarpées, loin des falaises et des pentes dangereuses sont conseillées aux seniors. Toutefois, les plus intrépides et les plus coriaces peuvent effectuer des randonnées hors pistes. Par ailleurs, pratiquer la randonnée pédestre en solo est déconseillé. En groupe, c’est de loin la meilleure option. Mieux encore, se faire accompagner par un guide ou par un animateur breveté, ou tout simplement s’inscrire auprès d’une agence organisatrice de randonnées.

Les équipements nécessaires à emmener avec soi

Le premier objet à prévoir : une grande bouteille d’eau. La déshydratation est très dangereuse surtout passé l’âge de la cinquantaine. Mettre des chaussures de marche légères et un pantalon large pour éviter les blessures. Le sac à dos, qui ne doit pas dépasser 10% du poids du corps du porteur, doit renfermer une trousse de secours, des lotions et crèmes pour se protéger contre les piqûres d’insectes et les rayons solaires. Mettre également dans son sac des aliments énergétiques tels que les fruits secs, les gâteaux secs, les barres de chocolat… Un chapeau sur la tête, une canne à la main, une carte et éventuellement un GPS. Vous êtes prêt pour partir, alors profitez de la nature et respirez à pleins poumons !

mardi 13 octobre 2009, par Carole Mercier