Comment rafraîchir naturellement sa maison en été ?

Contrairement à ce que l’on pense, le recours aux climatiseurs énergivores et polluants n’est pas la solution idéale pour rafraîchir ses espaces intérieurs en période de forte chaleur. Voici quelques petites astuces qui vous aideront à maîtriser cette hausse de température de manière naturelle et astucieuse.

Éviter l’entrée d’air chaud

Maîtriser l’entrée des rayons du soleil est le premier geste à adopter si vous souhaitez instaurer un environnement frais dans votre intérieur. La technique est simple : avec des volets légèrement entrouverts en journée, vous laisserez quelques rayons de soleil éclairer vos espaces intérieurs tout en bloquant l’entrée d’air chaud. Vous aérerez la pièce la nuit, au moment où la chaleur se fait moins sentir.

Miser sur les plantes vertes

Les plantes vertes sont également les meilleurs alliés qui vous aideront à rafraichir naturellement votre maison en été. Qu’elles soient grimpantes ou en pots, elles feront office de remparts contre la chaleur. De plus, avec le phénomène d’évapotranspiration, elles transfèrent l’eau contenue dans le sol dans l’atmosphère afin de rendre l’air ambiant beaucoup plus frais, et donc moins étouffant. En plus, elles sont décoratives !

Et pourquoi pas une toiture végétalisée ?

Bien qu’elle requière des travaux d’une assez grande envergure, la mise en place d’une toiture végétalisée vous épargnera le recours aux climatiseurs pendant les chaudes journées estivales. Cette nouvelle infrastructure très décorative réduira ainsi la température ambiante de 4°C dans vos espaces intérieurs. En plus d’assainir l’air, la toiture végétalisée absorbe mieux le CO2 et émet de l’oxygène d’une meilleure qualité.

Utiliser le ventilateur de manière astucieuse

Moins énergivore que le climatiseur, le ventilateur vous aide également à rafraichir l’intérieur de votre maison en été, à condition qu’il soit utilisé de manière optimale. Lorsque la chaleur se fait sentir, le ventilateur ne servira qu’à brasser l’air. Pour atténuer la sensation de chaleur devenue insupportable, il suffit de poser une poche de glaçons derrière le ventilateur pour brasser de l’air frais, ou devant le ventilateur pour ajouter un brin d’humidité dans l’air ambiant.

Privilégier l’humidification

Humidifier le sol de manière régulière est une autre solution intéressante. Cette option sera beaucoup plus avantageuse si vous disposez d’un sol carrelé. Vous n’aurez donc qu’à vaporiser de l’eau sur le sol ou passer régulièrement une serpillère humide et le tour est joué ! Si vous n’avez pas de sol carrelé, installez tout simplement une serviette mouillée devant une fenêtre où le courant d’air est assez important.

Faire des économies d’énergie

Cette dernière solution est très simple : éteignez vos appareils électriques ou mettez-les en veille en cas d’inutilisation. En plus de réduire votre consommation énergétique, ce geste limitera les éventuelles sources de chaleur.

samedi 11 juillet 2015, par Romain Morillon