Comment protéger les récoltes du potager contre les nuisibles ?

Les nuisibles qui peuvent s’en prendre à vos récoltes sont nombreux. Les limaces, les insectes, les rongeurs, les oiseaux ou encore les champignons sont à craindre. Voici quelques conseils pour en venir à bout.

Lutter contre la limace

Pour éviter que la limace ne consomme vos récoltes, vous pouvez mettre en place un cordon sécuritaire en cendre de bois ou en aiguille de pin. Le plus efficace est d’installer une collerette en plastique. Il existe aussi des pièges à limaces contenant de la bière qui permettent aussi de neutraliser les hérissons.

Lutter contre les oiseaux

Les oiseaux apprécient particulièrement la tomate, le pois et les navets. Pour protéger vos légumes, vous pouvez les couvrir avec un tunnel ou un filet. La plupart du temps, les volatiles ravagent vos récoltes parce qu’ils manquent d’eau : vous pouvez mettre en place un baquet d’eau près du potager. Ils pourront s’y désaltérer.

Lutter contre les insectes

De nombreux insectes peuvent s’attaquer aux récoltes de votre potager. Les mouches, les larves ou encore les vers peuvent s’en prendre à vos légumes. Pour protéger ces derniers, vous pouvez mettre en place un voile en tissé ou encore des vieux rideaux légers. Avant de les installer, vous pouvez faire appel à des pièges à phéromones ou des pièges colorés pour capturer un maximum d’insectes.

Lutter contre les champignons

Les champignons sont redoutables pour les récoltes de votre potager. Leur apparition est favorisée par l’humidité. C’est notamment le cas de la pourriture grise qui concerne surtout les fraises, les cucurbitacées et les laitues. Pour éviter la propagation de champignons, l’arrosage se fera au niveau des pieds des légumes. Il est nécessaire de recouvrir la terre avec un paillis parfaitement sec.

Lutter contre les rongeurs

Même s’ils ont l’air « mignons », les rongeurs comme les lièvres et les lapins peuvent faire des gros dégâts dans le potager. Ils affectionnent particulièrement la salade, la carotte et le chou. Etant donné qu’il n’existe pas encore de produit permettant de faire fuir les rongeurs, il faut mettre en place un dispositif physique. Concrètement, il faut cerner le potager avec un grillage d’une hauteur minimale d’un mètre. Celui-ci devra être profondément enterré pour éviter que les rongeurs ne creusent pour accéder au potager.

samedi 31 mars 2012, par Hélène André