Comment protéger les plantes en hiver tout en décorant son jardin ?

L’hiver est une période redoutée par les jardiniers. Les plantes doivent impérativement être protégées pour ne pas dépérir. Vous pouvez les préserver et en profiter pour décorer votre espace.

Adieu les vieux voiles d’hivernage

Si vous avez l’habitude d’utiliser les mêmes voiles d’hivernage à chaque arrivée du froid, il est temps de changer. Vous avez sûrement des couleurs préférées, utilisez-les pour rendre votre jardin plus beau. Choisissez des voiles selon vos préférences. Orange, bleu, blanc, vert, ou rose et pourquoi pas avec des motifs. Sortez votre imagination du placard et apportez de l’éclat à votre jardin. C’est l’occasion parfaite pour exploiter votre créativité. Il est conseillé de choisir un tissu de qualité et éviter les tons trop sombres. L’idéal est d’opter pour une toile qui offre à la fois une protection contre le froid et une bonne pénétration de la lumière.

Une bonne protection des pots

En dehors de la partie supérieure des plantes, les pots doivent également être protégés durant l’hiver afin d’éviter que le gel n’atteigne le système racinaire. Pour cela, utilisez des accessoires naturels pour donner du style à votre plantation. Choisissez notamment des canisses de bambou, des paillassons ou encore de la brande. Ils sauront protéger les racines de vos plantes et, par la même occasion, décorer l’espace sans encombrer. L’idéal est de glisser d’abord un voile d’hivernage avant la brande ou les canisses pour une meilleure résistance au froid. Ensuite, à l’aide d’un morceau de tissu que vous avez choisi avec soin, nouez-le délicatement, vous obtiendrez un bel emballage.

Cache-pot déco

Le plus important durant l’hiver est de protéger la plante du gel. De nombreux styles de cache-pot déco peuvent être imaginés et réalisés mais il faut savoir qu’aussi élégants qu’ils soient, la plupart de ces derniers ne tiendront pas plus de deux ou trois saisons. La toile de jute est particulièrement conseillée pour protéger les parties aériennes de la plante. Il s’agit d’un tissage qui laisse passer la lumière. Dans tous les cas, donnez la priorité à la matière plutôt qu’à la couleur des tissus.

mercredi 28 mars 2012, par Hélène André