Protégez vos plantes du gel !

En hiver, le gel endommage les différentes parties des plantes et des arbres. Il est donc indispensable de les protéger, surtout les plantes vivaces.

Le paillage

Cette technique consiste à recouvrir les pieds des plantes de paillis de lin, d’écorces ou de feuilles mortes séchées que l’on tapisse d’une couche de fumier ou de compost. Le paillage végétal est surtout indiqué pour les arbustes dont les racines seront parfaitement épargnées. Cette protection a l’avantage d’être en même temps fertilisante pour les plantes. Elle peut être complétée par le buttage pour les espèces telles que les rosiers et les artichauts. Il s’agit d’ensevelir le pied de la plante sous une butte de terre recouverte de terreau.

Protéger les plantes en pot

Si vous plantez des sauges, des géraniums ou des agrumes dans un contenant, le gel aura plus de mal à atteindre leur système racinaire si vous insérez du polystyrène expansé ou du papier journal en dessous. Vous pouvez simplement surélever le pot pour éviter que le fond ne soit en contact avec la surface. Cela crée un isolement entre le sol et le pot. Recouvrez également les pots de plastique à bulles ou de voile d’hivernage pour une protection optimale. Plus exposées au gel que les plantes de pleine terre, celles en pot doivent avoir un emplacement bien ensoleillé, à l’abri du vent et du froid. Renforcez la protection en paillant le pied des plantes.

Une protection pour chaque type de plante

Les plantes grasses et les cactées cultivées en pot résistent mieux au gel sans arrosage. Elles ont besoin de beaucoup de lumière et d’un minimum de chaleur. Choisissez un emplacement en fonction de ces critères. Quant aux plantes tropicales de type orchidée et hibiscus, il leur faut un environnement avec une température avoisinant les 10°C pour éviter que le gel ne les attaque. Pour les bulbes non rustiques, il est nécessaire de les arracher et de les placer dans un carton qui empêche leur exposition à la lumière et au froid. Le gel est encore plus néfaste aux plantes de massif frileuses. Vous pouvez les protéger en les recouvrant de corbeille trouée. Ce système évite l’humidité en favorisant l’aération.

mardi 13 janvier 2015, par Romain Morillon