Conseils pour se protéger des ondes

Les ondes sont omniprésentes dans notre vie quotidienne à travers les appareils sans fil. Leurs effets sont toutefois peu connus du grand public et les usagers ne savent pas toujours comment s’en protéger.

Les effets néfastes des ondes électromagnétiques

Les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé font régulièrement l’objet d’un débat houleux. Les recherches effectuées par les scientifiques ont mis en exergue le fait que les cas de cancer sont décuplés chez les gros utilisateurs de téléphone portable. Il a également été attesté que les enfants dont la maman en faisait usage durant la grossesse souffraient souvent d’hyperactivité. Les ondes sont aussi responsables d’une détérioration du sommeil selon les experts de l’ANSES.

Les recommandations du ministère de l’Intérieur et de l’ANSES

Il apparaît qu’un vide juridique entoure ce secteur. Les opérateurs ne sont pas ou peu encadrés sur la puissance des fréquences qu’ils utilisent au niveau des antennes relais ou pour le WiFi. Malgré ces lacunes législatives, des recommandations de l’ANSES ont pour objectif de réduire les impacts des ondes électromagnétiques sur la santé des usagers. Il s’agit de gestes simples et peu contraignants pouvant être
appliqués aussi bien chez soi qu’à l’extérieur.

-  La première chose à faire est d’exclure toute émission d’ondes dans la chambre. C’est la condition sine qua non pour un sommeil apaisé. Le téléphone portable sera éteint ou placé hors de la chambre. En effet, il produit des champs magnétiques sur un diamètre de 50 centimètres, ce qui risquerait de perturber le sommeil.

-  Les femmes enceintes et les jeunes enfants éviteront de s’exposer à ces ondes. Il en est de même pour les personnes âgées. Dans la même foulée, n’utilisez pas votre écran le soir dans la mesure où la lumière à ondes courtes qu’il émet entraine également des troubles du sommeil.

-  L’utilisation de votre téléphone ne doit pas s’étendre dans la durée. Selon le Centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques, il est préférable de téléphoner uniquement lorsque le réseau est bon. Ce point de vue est rejoint par le ministère de la Santé qui préconise d’éloigner l’appareil des oreilles tant que la première sonnerie n’a pas résonné.

-  Le ministère de la Santé préconise également de ne pas approcher le téléphone des appareils implants. Les personnes dotées d’un pacemaker doivent en tenir compte pour éviter les interférences magnétiques.

samedi 21 mars 2015, par Romain Morillon