Seniors en vacances, un programme pour combattre le vieillissement

Le programme Seniors en vacances ne permet pas uniquement de combattre le vieillissement. Il engendre également un impact non négligeable sur le plan économique et social.
Pour lutter contre la perte d’autonomie et la dépendance
Grâce à l’amélioration de leurs conditions d’existence, la durée de vie des Français ne cesse de s’allonger. Les statisticiens prévoient que dans les trente années qui viennent, le tiers de la population dépassera le cap de la soixantaine. En 2010, le pays dénombre plus de 13 (...)

Pour lutter contre la perte d’autonomie et la dépendance

Grâce à l’amélioration de leurs conditions d’existence, la durée de vie des Français ne cesse de s’allonger. Les statisticiens prévoient que dans les trente années qui viennent, le tiers de la population dépassera le cap de la soixantaine. En 2010, le pays dénombre plus de 13 millions de retraités. Le programme Seniors en vacances est dédié à leur intention pour leur permettre de combattre le vieillissement. C’est également un moyen de lutte efficace contre une éventuelle perte d’autonomie qui les rendrait dépendants de tierces personnes.

Le programme Seniors en vacances offre aux personnes âgées de 60 ans et plus l’occasion de réaliser des séjours de cinq à huit jours de détente et de loisirs tout compris à un tarif dérisoire, d’environ 350 euros. Les vacanciers ont le choix entre une large palette de destinations éparpillées à travers toute la France. Le forfait n’inclut pas les coûts de transport et les voyages sont organisés, tout au long de l’année, hormis les mois de juillet et août. L’ANCV est en mesure d’octroyer une aide, représentant la moitié des frais de séjour, aux retraités qui ne disposent que d’une faible source de revenus.

Seniors en vacances : des nouveautés pour cette année

Le programme Seniors Vacances, organisé entre autres pour combattre le vieillissement, est financé, sur le plan national, par l’ANCV. Grâce à une gestion rationnelle des chèques-vacances, l’intervention de cet organisme permet à un nombre sans cesse croissant de retraités de partir en vacances. Ainsi, un peu moins de 600 conventions ont été conclues avec différentes associations et collectivités territoriales, en 2009. Plus de 14.000 seniors ont profité de cette enveloppe et ont pu réaliser une escapade vers la destination de leur choix.

Des nouveautés vont intégrer le programme au cours de cette année. Les seniors pourront opter pour des séjours à thèmes durant lesquels les participants bénéficieront d’une formation dispensée par un organisme spécialisé dans l’andragogie qui œuvre en partenariat avec l’ANCV. Ces formations sont axées sur divers thèmes très intéressants liés au troisième âge. Pour certains apprenants, les coûts de monitorat sont à moitié financés par les organisateurs. À partir de cette année, les grands-parents pourront également partir en vacances accompagnés de leurs petits-enfants de moins de 18 ans.

mardi 14 septembre 2010, par Romain Morillon