Prévoyance obsèques : à savoir avant de souscrire

Lors d’un décès, il est souvent difficile pour la famille de prendre les décisions relatives aux funérailles. Le vrai problème est que cela nous prend beaucoup de temps pour tout organiser. C’est justement pour nous « décharger » de cette tâche que la prévoyance obsèques est proposée par de nombreuses sociétés et assurances.

Prévoyance obsèques : c’est quoi exactement ?

Comme son nom l’indique, une prévoyance obsèques permet de préparer à l’avance les funérailles en cas de décès. Elle offre la possibilité de déterminer avec exactitude comment cela va se passer. Pompes funèbres à solliciter, modèles du cercueil et même le trajet du cortège, l’adhérent pourra stipuler les plus petits détails dans son contrat. Pour ce faire, l’adhérent doit payer une cotisation qui représente le montant total des frais de cérémonies ainsi que la commission de l’assureur. Lorsque le décès survient, cette cotisation servira à couvrir les frais des funérailles.

À quoi ça sert ?

La principale utilité de souscrire à une prévoyance obsèques est d’ordre organisationnel. Il sera en effet plus facile pour la famille de vivre un décès si tous les détails concernant l’enterrement ont été réglés à l’avance. De plus, cela assure des cérémonies bien organisées dans la mesure où elles n’ont pas été préparées dans un moment de stress, mais étudiées calmement des années ou des mois à l’avance. Les prévoyances obsèques possèdent aussi un avantage économique. Pour être plus clair, une fois que l’on a payé toutes les cotisations nécessaires, on est sûr de ne plus avoir à se soucier de l’inflation sur les frais de cérémonie.

Comment ça marche ?

Les démarches pour souscrire à une prévoyance obsèques sont relativement simples. Il suffit de déterminer les détails de la cérémonie que l’on souhaite, puis un devis est effectué en fonction de cette demande. En général, les entreprises qui proposent cette offre acceptent les paiements échelonnés sur plusieurs années ou plusieurs mois. Et contrairement aux autres assurances relatives au décès, la prévoyance obsèques ne nécessite aucun examen médical. Cela peut jouer en faveur de l’adhérent, car rend les démarches plus rapides, mais aussi contre lui. Plus clairement, si le décès survient moins d’un an après la souscription suite à une maladie, aucun remboursement n’est effectué aux bénéficiaires.

dimanche 14 juin 2015, par Romain Morillon