Le prêt hypothécaire inversé : une solution idéale pour les retraités

De plus en plus de seniors optent actuellement pour le prêt hypothécaire inversé. Il s’agit d’une manière innovante leur permettant de disposer des moyens pour compléter leurs revenus.

Le prêt hypothécaire inversé pour affronter le quotidien en toute quiétude

Le prêt hypothécaire inversé constitue une solution idéale pour les retraités qui peuvent continuer à demeurer dans leur maison tout en jouissant d’une source de revenus supplémentaires fournis par l’emprunt. Grâce à ce type de crédit, bon nombre de seniors ont pu faire face à leurs problèmes financiers, affronter sereinement leur quotidien et rester chez eux. Par ailleurs, l’argent obtenu au moyen d’une telle hypothèque n’est pas imposable.

Le prêt hypothécaire inversé répond aux attentes des propriétaires qui sont à la retraite et qui ne disposent que de ressources financières fixes et insuffisantes. Ce type de crédit est basé sur un apport de capitaux propres, représentés par le bien immeuble mis en gage. À l’encontre des autres formes de prêts, le prêt hypothécaire inversé n’est remboursable que lorsque le souscripteur décide de présenter sa maison à la vente, ou s’il vient à décéder.

Le prêt hypothécaire inversé, de nombreuses options

Dans le cas où le produit de la vente du bien excéderait la somme due au prêteur, le reliquat revient de droit au propriétaire ou à ses ayants droit. Le prêt hypothécaire inversé est une pratique très courante aux États-Unis. Il est destiné aux personnes âgées de plus de 62 ans, en retraite et habitant leur propre maison. Le marché présente de nombreuses options pour ce type d’emprunt. Aussi, il est recommandé à tous ceux qui envisagent de souscrire de s’informer auprès d’un conseiller financier afin de faire le bon choix sur la forme de crédit en adéquation avec leur situation.

Les souscripteurs disposent de trois options pour recevoir leur paiement. Ils peuvent encaisser le prêt en une seule fois, sous forme de somme forfaitaire. La seconde formule consiste en une ligne de crédit sur laquelle l’emprunteur peut, à chaque fois qu’il en éprouve le besoin, prélever de l’argent. Le choix peut aussi porter sur le versement mensuel d’un montant déterminé. Certains organismes acceptent de combiner ces trois modes de règlement. Les conseils judicieux d’un expert en la matière s’avèrent opportuns avant de décider de souscrire à un prêt hypothécaire inversé.

jeudi 2 décembre 2010, par Hélène André, Romain Morillon