Comment préserver vos facultés auditives ?

En raison des bruits environnants, l’audition de la population notamment celle des personnes âgées est fragilisée. Il importe alors de prendre certaines mesures pour préserver ses facultés auditives.

Faire un bilan annuel de contrôle

Les progrès technologiques ont parfois des impacts négatifs sur notre santé. Les décibels des klaxons des voitures, des concerts de musique et des baladeurs altèrent chaque jour un peu plus l’ouïe des seniors. En effet, à partir d’un certain âge, les cellules ciliées qui ont disparu au fil des années ne se renouvellent pas. Les difficultés d’audition s’accentuent avec l’âge. Selon les prévisions des analystes, 600 millions de personnes pourraient être sujettes à des troubles de l’audition à l’horizon 2015 à travers toute la planète.

Les seniors ne doivent pas négliger leur audition. À partir de 50 ans, un bilan annuel pour contrôler leurs facultés auditives est vivement recommandé. Force est de constater que la plupart des personnes âgées appréhendent le port d’un appareil auditif, un équipement jugé inesthétique. Ils ne consultent ainsi que trop tardivement un médecin spécialisé en ORL et malheureusement, la déficience auditive atteint un stade assez grave, la surdité peut être déjà installée et le phénomène devient irréversible.

La presbyacousie

Grâce à un audiomètre, un instrument spécifique utilisé par un spécialiste en oto-rhino, il est maintenant facile de détecter une presbyacousie. C’est ainsi que l’on appelle la déficience de l’audition des seniors. Cette pathologie est caractérisée par une perte des sons. Les sujets ne parviennent pas à comprendre une conversation quand ils se trouvent dans un environnement bruyant, comme les transports en commun ou les repas animés. Leurs facultés auditives s’altèrent à long terme. Toute communication devient alors impossible.

Une presbyacousie à un niveau modéré s’avère gênante. Lorsque la pathologie atteint un stade assez élevé, chaque bruit est nocif. Des troubles physiques ou psychologiques peuvent s’ensuivre. Il ne reste plus qu’à recourir à un appareil auditif. Cependant, les appareils auditifs contemporains sont à la pointe de la technologie. Ils sont très discrets et très performants. En cas de surdité avancée, il est préférable d’opter pour un implant auditif. L’introduction de la prothèse dans l’oreille nécessite dans ce cas une intervention chirurgicale. Pour éviter d’en arriver à ce point, n’oubliez pas de faire votre bilan annuel !

mardi 25 septembre 2012, par Romain Morillon