Santé senior : Gros plan sur la presbytie

La presbytie, ou perte progressive de la vue est un phénomène très fréquent chez les 45 ans et plus. Zoom sur tout ce qu’il faut savoir sur la presbytie, ses manifestations et les méthodes pour la corriger efficacement.

La presbytie, une maladie fréquente chez les seniors

Défaut de la vue très répandu, la presbytie concerne en général plus de 80% des personnes de 45 ans et plus. Plusieurs signes permettent de détecter l’arrivée de cette maladie, le plus fréquent est lié à la distance de lecture. Si d’habitude le sujet est capable de lire un livre à une distance d’environ 30 à 40 cm, en début de presbytie il est obligé d’allonger les bras pour pouvoir lire confortablement. Le début de la presbytie se manifeste donc par une baisse de visibilité pour lire les petits caractères, le patient aura alors tendance à rechercher un meilleur éclairage pour mieux voir. Le désagrément entraîné par la presbytie est variable entre 45 et 60 ans à cause de l’évolution de la maladie, à partir de 60 ans la presbytie devient stable et définitive.
Trouble oculaire lié à l’âge, la presbytie est caractérisée par la dégradation du cristallin entraînant ainsi une diminution de l’accommodation des yeux lors de la lecture. Le mécanisme de fonctionnement naturel du cristallin diminue avec l’âge pour atteindre une véritable rigidité à la vieillesse. La netteté de la vision commence alors à disparaître pour faire place à de nombreux désagréments d’origines visuels. Lors de la presbytie, la mise au point automatique du mode de vision (vue de loin et vue de près) n’est plus de mise d’où l’apparition des floues et la difficulté à bien discerner les couleurs.

Les méthodes pour corriger la presbytie chez les seniors

Les lunettes de lectures se trouvent au premier rang pour la correction de la presbytie. Pendant les périodes d’évolution de la presbytie, le changement des lunettes est obligatoire environ tous les deux à trois ans. Ces contrôles systématiques permettront à votre ophtalmo de repérer et de corriger les éventuelles apparitions de glaucome ou d’autre infection au niveau des yeux. En traitement classique, les lunettes à double foyer sont les plus courantes. Les verres de ces lunettes se divisent en deux parties distinctes, la partie haute pour la vue de loin et la partie basse pour la vue de près. Ces lunettes commencent à disparaître face aux verres progressifs. Performants, ces verres permettent de corriger la presbytie tout en apportant un meilleur confort pour les phénomènes de myopie, d’hypermétropie et de l’astigmatie.

En dehors du port permanent des lunettes de lecture, la correction de la presbytie peut également se faire par la mise en place de lentilles de contact. De préférence à mécanisme progressif, ces lentilles permettent d’apporter aux yeux un meilleur angle de vision tant pour la vue de près que pour la vue de loin. Efficace et définitive, la correction avec les lentilles de contact vous évitera les visites d’entretien chez l’ophtalmo pendant la phase d’évolution de la presbytie. La chirurgie possède également ses techniques pour la correction de la presbytie, vous pouvez alors choisir entre une correction avec le presby-lasik (une intervention aux rayons lasers) et la pose d’un implant multifocal.

jeudi 30 juillet 2009, par Carole Mercier