Comment prendre soin de votre potager ?

Au fur et à mesure des saisons, les mauvaises herbes et les feuilles mortes s’entassent au sein du potager. Parallèlement, le sol subit les changements climatiques et peut se détériorer à cause de la sécheresse, de la chaleur et de l’humidité. Votre potager a besoin que vous en preniez soin en toutes saisons. Voici quelques conseils pour favoriser cet entretien et avoir un beau potager.

Bien arroser le potager

Pour bien arroser le potager, il faut savoir choisir le bon moment. Certains signes permettent de définir si la plante a, oui ou non, besoin d’arrosage. Lorsque ses feuilles commencent à faner et perdre de leur éclat, cela veut dire que vous devez arroser et que vous avez même pris du retard…Il est, en outre, recommandé, d’arroser lentement, faisant ainsi en sorte que l’eau pénètre profondément dans le sol. Ce qu’il faut à tout prix éviter, c’est d’asperger les feuilles. Il faut plutôt viser les racines. Sous une forte chaleur, il n’est pas recommandé d’arroser les plantes étant donné l’eau s’évaporerait immédiatement.

Le binage ou sarclage

Pour que le sol du potager soit de bonne qualité, il existe des opérations indispensables à entreprendre. Le binage ou sarclage figure parmi ces tâches à effectuer. Ils favorisent la perméabilité du sol en supprimant la croûte s’étant formée à la surface du sol. Biner le sol permet à ce dernier de mieux absorber l’eau et faciliter ainsi la circulation de l’eau vers les racines. Les risques de vaporisation de l’eau en surface sont, de ce fait, limités. Par ailleurs, le binage permet aussi de se débarrasser des mauvaises herbes du sol. Pour que le binage soit plus efficace, il est conseillé de l’effectuer après la pluie pour ainsi jouir d’un sol humide, très facile à sarcler.

Veiller à la qualité du sol du potager

Mis à part le binage, le sol a besoin d’être nourri. Il faut lui apporter des éléments organiques permettant d’améliorer sa fertilité. On peut ainsi ajouter du compost pour rendre la terre plus riche. Outre le compostage, on peut également pratiquer le paillage du sol. Sur la terre sarclée, on déposera une mince couche de substances végétales. Cette pratique permet d’éviter la prolifération des mauvaises herbes sur les cultures potagères.

samedi 23 juillet 2011, par Hélène André