Comment prendre soin du jardin en août ?

En août, le jardinier doit se mettre à la tâche. Plusieurs opérations sont à réaliser pour jouir d’une bonne récolte et entretenir la santé des plantes. Voici un aperçu complet des travaux à entreprendre tout au long de ce mois.

Le mois d’août au potager

En août, certains légumes sont à tailler, en l’occurrence les concombres, les aubergines, les tomates, les melons et les courgettes. On n’oubliera surtout pas de sectionner les feuilles qui cachent le soleil. Durant ce mois, on procède également à la division de la rhubarbe. Pour cela, on se munira d’un instrument parfaitement aiguisé.

Les semis à réaliser sont aussi nombreux. Tel est notamment le cas du navet, de la betterave, de la bette, de la chicorée, du poireau, du radis, du persil, de l’épinard, du radis noir, du fenouil, de la carotte, de la laitue, du choux d’hiver, de la mâche et du chou de Bruxelles. La plantation est au brocoli et au chou d’hiver. Quant aux récoltes, on procèdera à celle des pommes de terre qu’il faudra laisser sécher sur place avant de les conserver. En attendant la proche récolte, on veillera à coucher les feuilles des oignons.

Le mois d’août au verger

Les rameaux des pommiers et des poiriers chargés de fruits seront à tuteurer. Pour favoriser leur mûrissement, on effeuillera les pêchers. En août, on plantera les fraisiers et on veillera à éliminer les stolons de trop. Quant aux mûres, on peut les récolter pour en faire de la confiture par exemple. Il faut éviter qu’elles soient mouillées et on pensera à cueillir celles qui ne sont pas trop mûres car celles-ci sont plus riches en pectine. Les grappes de la vigne seront par ailleurs à protéger dans des sacs en papier pour que les ravageurs du jardin ne puissent pas les atteindre. Une grande partie des feuilles de la vigne seront aussi à enlever.

Opérations indispensables

En août, on veillera à fixer les plantes grimpantes. Le sol des arbustes seront à griffer. Les nouvelles plantations devront être bien arrosées, de même que les plantes appréciant beaucoup l’eau. On n’oubliera pas non plus de surveiller la formation de la rouille. Au besoin, il faudra la traiter. Les plantes appréciant la chaleur seront à rempoter. Le désherbage est, par ailleurs, incontournable.

mercredi 24 août 2011, par Hélène André