Que faire au potager en automne ?

L’automne est le temps de la récolte. Bien que cette saison sonne la fin de la culture, c’est aussi le moment de se préparer pour la prochaine saison. Les semis être entamés dès le mois de septembre.

Les légumes à semer pendant l’automne

Durant le mois de septembre, on peut continuer à semer des carottes hâtives. Les épinards sont aussi de nouveau semés durant le mois d’août et septembre. En procédant de la sorte, on peut récolter les variétés d’hiver dès les mois de novembre. Les oignons blancs sont à semer entre la mi-août et jusqu’à la fin du mois de septembre. Ils passent alors la période hivernale au potager. Quant aux semis des radis débutés au mois de mars, ils peuvent être poursuivis durant tout le mois de septembre. On notera néanmoins que leur développement se fera plus lentement. Ainsi, il ne faut pas oublier d’éclaircir le terrain. N’oublions pas les semis de roquette et de laitue d’hiver ainsi que la doucette, le poireau d’hiver, la fève et le cerfeuil.

Ne pas trop arroser le potager en automne

Le surplus d’eau est la plupart du temps la raison pour laquelle on ne parvient pas à réaliser des semis lorsque la saison redémarre. Avec un excès d’humidité, les germes pourrissent plus rapidement. Attention, il faut quand même veiller à ce que le sol ne s’assèche pas.

Que faire des graines durant l’automne

Durant l’automne, il est souvent plus difficile pour les plantes de germer. Pour favoriser la germination, on peut recourir au trempage des graines qui ne doit pas excéder vingt-quatre heures. Cette opération permet de rendre leurs enveloppes plus molles. Il faut s’y prendre avec précaution car certaines graines n’apprécient pas d’être immergées trop longtemps. Par ailleurs, si l’on s’est procuré des graines en sachet et que celles-ci n’ont pas toutes été semées, on peut parfaitement les conserver dans un tube bien hermétique. Il faudra les ranger dans un endroit à l’ombre et sec, elles se conserveront ainsi durant au moins un an.

Les engrais verts

S’il reste encore des espaces libres dans le potager, on peut y planter des engrais verts qui permettent de renforcer un terrain qui a été ramolli par la plantation des légumes. Il s’agit, par ailleurs, d’une méthode très efficace pour enrichir le sol, à moindre coût et sans beaucoup d’effort.

dimanche 3 juillet 2011, par Hélène André