Comment profiter de la pluie, du soleil et de la neige au jardin ?

En prenant soin de votre jardin, gardez toujours à l’esprit que le temps changent sans cesse. Ces fluctuations du climat peuvent causer beaucoup de problèmes comme elles peuvent être bénéfiques. Voici quelques recommandations pour tirer profit du soleil, de la pluie et de la neige au jardin.

Le soleil, ses désagréments et ses bienfaits

Un jardinier digne de ce nom doit savoir qu’il faut faire attention au soleil qui peut être nocif pour certains végétaux. Comme on le dit si bien, il est préférable de prévenir que de guérir. Il est, de ce fait, conseillé de s’informer à l’avance sur les exigences des plantes que l’on souhaite cultiver. En effet, certains végétaux apprécieront un endroit bien ensoleillé tandis que d’autres se plairont plus à l’ombre.

Avec l’expérience, on pourra mieux définir les besoins de chaque plante en termes d’ensoleillement et d’ombrage. Dans tous les cas, il est recommandé de toujours cultiver les plantes fragiles en soirée afin d’éviter les sévices du soleil. Par ailleurs, après une période d’hiver passée à l’intérieur, il est conseillé d’exposer les plantes au soleil d’une manière progressive pour éviter que leurs feuilles ne subissent des brûlures.

Profiter de la pluie au jardin

La pluie est, la plupart du temps, profitable mais elle peut cependant causer des désagréments. En effet, après une forte pluie, le jardin peut être dévasté. Pour les plantes telles que les pivoines dont les fleurs sont particulièrement touffues, il est conseillé d’entreprendre la plantation dans un endroit bien à l’abri.

Un paillage au niveau du pied des plantes est nécessaire pour éviter que le sol ne détériore pas les branches situées en bas. Si le sol est incliné, on installera des petits canaux artificiels autour des plantations pour diriger l’eau mais aussi pour réduire l’érosion. Pour le désherbage, on opèrera de préférence par temps d’averse en période estivale : les herbes sont plus faciles à enlever après une forte pluie.

La neige et ses conséquences au jardin

Il faut en premier lieu savoir que la neige n’est pas nécessairement nuisible et possède la qualité de protéger la terre du froid. Dans le cas où les plantes se trouvent à dix centimètres en dessous de neige, elles sont bien protégées dans la mesure où elles n’ont pas à subir la morsure du gel. Il faut alors laisser la nature opérer. Toutefois, si on constate des amas de neige sur des haies de conifères, il faudra les déloger en se servant d’un bâton en sachant que le poids de la neige peut briser les branches.

mercredi 4 avril 2012, par Hélène André