Les plantes compagnes ou l’art d’associer les cultures

Pour avoir un joli jardin, il faut connaître différentes petites astuces. L’art d’associer les cultures et la connaissance du principe des plantes compagnes en fait partie. Il faut ainsi savoir que les plantes exercent des influences les unes sur les autres. Il est donc indispensable de bien connaître le pouvoir des plantes ainsi que l’importance de la disposition de celles-ci dans le jardin. Suivez le guide.

La plante compagne

Une plante compagne est un légume, une fleur ou une plante aromatique qui contribue – ou porte atteinte – à l’épanouissement des plantes voisines par son aptitude à favoriser leur développement ou inversement, à le ralentir. Ce type de végétal aide également à faire fuir certains ravageurs ou au contraire à amadouer des auxiliaires. Certaines de ces réactions s’expliquent par des odeurs, des acides ou encore des gaz produits par la plante compagne. Quoi qu’il en soit, on peut avancer sans se tromper que varier les espèces présentes dans un jardin est efficace pour mettre à mal la multiplication des parasites et ravageurs de toutes sortes.

Associer les fleurs et les légumes

Associer les cultures, c’est regrouper des plantes compagnes. C’est le fait de disposer une plante dite bénéfique à côté d’une autre qui est éventuellement en danger. Rapprocher des plantes entre elles peut se faire de différentes manières. On peut notamment opter pour le potager en carré, très pratique pour créer des rangs de légumes diversifiés. Sur un même plan horizontal, on interposera entre eux les plants de légumes ou de fleurs. C’est l’ensemble qui formera un potager en carré dans lequel les légumes de différentes variétés pourront être proches les uns des autres. Les contours du potager seront garnis avec des fleurs, de même que toutes les parties inoccupées du jardin. On peut y cultiver différentes plantes aromatiques et mellifiques. Une autre astuce consiste à cultiver les légumes aux pieds des arbustes.

Associer les légumes entre eux

Moins pratiquée que l’association légumes - fleurs, le compagnonnage des légumes entre eux est aussi envisageable. Les plus connues comme repoussant les indésirables sont les alliacées qui regroupent la ciboulette, l’oignon ou l’ail. Ces légumes dégagent une odeur très particulière permettant d’éloigner plusieurs types de parasites. Ils évitent également les fraises de subir le pourrissement gris et protégent les pommes de terre et les tomates contre le mildiou. En outre, l’oignon et l’ail seraient efficaces contre la boursouflure du pêcher tandis que la ciboulette serait une excellente protectrice des pommiers contre les maladies de rameaux et les maladies cryptogamiques.

jeudi 23 juin 2011, par Hélène André