Comment et quand planter la quetsche ?

La quetsche est un fruit de la même variété que le prunier de Damas. Cette grosse prune arrive à maturité durant le mois d’octobre. Elle pousse naturellement en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Alsace, en Lorraine et au Luxembourg. La quetsche possède une chair acidulée de couleur jaune, sucrée. Découvrez comment et quand planter la quetsche.

La plantation de la quetsche

La quetsche exige une bonne exposition au soleil. Un sol « classique » lui convient pleinement. Sa plantation s’effectue entre l’automne et le printemps, durant les périodes hors-gel. La méthode appliquée dépend du fait que le plant soit en conteneur ou qu’il ait les racines nues.

Dans le cas d’un plant en conteneur, on débutera en creusant un trou suivant la taille de la motte de l’arbre. On y disposera ensuite un tuteur. On trempera ensuite le plant dans un récipient d’eau avant de le retirer et le placer dans le trou préalablement creusé. On comblera ce dernier avec de la terre, faisant en sorte qu’une cuvette se forme : cela facilite l’arrosage. Dans le cas d’un plant à racines nues, on commence par creuser un trou selon la taille de touffe de racines. On trempera ensuite les racines dans un mélange de terre et de bouse de vache avant de disposer le plant dans le trou.

La floraison se produit entre le mois de mars et d’avril. On notera que les minuscules fleurs blanches de l’arbre redoutent les gelées tardives. Pour ce qui est de la récolte, elle s’effectue entre le mois d’août et le mois de septembre.

L’entretien de la quetsche

Pour restructurer l’arbre qui produit la quetsche, il est essentiel de le tailler au terme de l’année de sa plantation. Pour cela, on se débarrassera des plus vieilles branches ayant atteint trente centimètres. Lorsque l’arbre atteint l’âge de trois ans et que ses branches sont plus nombreuses, on coupe les plus longues d’entre ces derniers (celles qui ont atteint cinquante centimètres). Cela permet de limiter les risques de gommose. Il est conseillé d’effectuer cette taille en septembre, mois durant lequel la sève de l’arbre se met à s’écouler. Les fruits devront être soutenus à l’aide d’un tuteur. Le cas échéant, mieux vaut directement les cueillir.

mercredi 26 octobre 2011, par Hélène André