Comment planter des petits fruits rouges ?

Cultiver des fruits rouges est une activité très intéressante d’autant plus que les premières récoltes peuvent avoir lieu dès la première année de plantation. Voici quelques informations à connaître pour pouvoir cueillir des beaux fruits au moment venu.

Les fruits rouges

Plusieurs fruits sont classés dans la catégorie des fruits rouges. C’est notamment le cas du cassis, de la framboise, de la fraise, de la ronce, de la groseille, de la mûre et de la myrtille. Le choix des variétés à planter dépend des préférences de chacun. Le cassis relève la saveur d’une salade de fruits. On peut l’utiliser pour confectionner des délicieuses confitures ou des savoureux sorbets. La framboise se consomme crue, en glace, en glace ou encore sous forme de confiture. La groseille constitue l’ingrédient idéal pour préparer une gelée. Pour leur part, les myrtilles s’utilisent pour préparer des sublimes tartes. Si l’on dispose d’un espace suffisamment vaste, on peut répartir la production sur plusieurs mois. Pour cela, il faut sélectionner des variétés qui se récoltent sur des périodes échelonnées.

Les bonnes conditions de culture

D’abord, il faut choisir l’emplacement dédié aux fruits rouges. Dans un grand jardin, il est conseillé de consacrer une parcelle entière aux fruitiers. Au sein d’un potager, on peut réserver une allée aux fruits rouges. On peut aussi planter ces derniers en bordure du jardin.

Le bon moment pour planter les fruits rouges se situe entre le mois de novembre et le mois de mars, période qui correspond au repos des plantes. Il est intéressant de noter que la culture peut se faire à tout moment de l’année si l’on a opté pour les plants en conteneurs. Il faut souligner que les plantations entreprises à la fin de l’été doivent faire l’objet d’arrosages copieux pour assurer la reprise.

Entretien des fruits rouges

Bien que peu exigeants, les fruits rouges ont besoin d’être régulièrement taillés. Il faudra se débarrasser des branches âgées. Dans tous les cas, la taille ne sera jamais sévère. Les ronces ainsi que les framboisiers exigent un palissage vertical et en éventail. Ces fruitiers peuvent être appuyés contre un mur ou soutenus par des fils de fer.

Les fruits rouges ont besoin d’engrais. Il faut en apporter dès la plantation. Durant l’automne, il faudra apporter un engrais de fond complet à raison de 100 grammes par mètre carré. Le jardinier en répandra au pied des fruitiers. Lorsque l’arbre s’est bien développé, il faut nourrir le sol avec de la potasse et du phosphore.

jeudi 23 février 2012, par Hélène André