Comment planter le melon ?

Le melon est cultivé pour son délicieux fruit. Cette plante rampante faisant partie de la famille des cucurbitacées produit un fruit de forme ovoïde ou arrondie, de couleur jaune ou verte. Sa chair est vert clair ou orangée et on l’apprécie pour son goût sucré et son arôme bien parfumé. Pour sa culture, le melon a besoin de lumière et de chaleur.

Culture sous châssis ou en serre

Le melon est un délicieux fruit qui se cultive en pleine terre dans les régions du sud de la France. Dans les autres régions de l’Hexagone, le fruit est cultivé sous verre, dans une serre réchauffée ou en couche et sous châssis après que de jeunes plants aient été produits dans une serre chauffée.

Si on choisit de planter le melon sous châssis, celui-ci sera cultivé en pleine terre dès que les températures se réchauffent. Les jeunes sujets seront montés en godets par la réalisation d’un semis en avril et plantés durant le mois de mai.

Si l’on opte pour une culture en serre, il faudra palisser la plante sur une cloison vitrée. Les fruits seront retenus par un filet afin d’éviter que la plante ne fléchisse sous leur poids. Le melon sera cultivé plus tôt, dans un endroit suffisamment chauffé : la température sera maintenue à environ 15°C.

Sous châssis ou en serre, pour réussir la culture du melon, il faut un sol bien riche, fertilisé et contenant de l’humus. Il est également essentiel de bien tailler la plante pour bien finaliser la culture. On notera que seules les fleurs femelles produisent du melon.

L’entretien du melon

A partir du moment où on voit apparaître cinq feuilles sur la tige primaire de la jeune plante, il faudra en enlever deux pour contribuer au développement de deux ramifications au niveau de l’aisselle des feuilles. Les deux rameaux secondaires devront également être pincées au niveau de la troisième feuille après l’apparition de la cinquième feuille, pour ainsi faire apparaître sur chaque rameau des nouvelles branches qui concevront des fleurs mâles. Ensuite, il faudra tailler les six rameaux tertiaires sur la troisième feuille. On verra alors apparaître de nouvelles branches qui porteront aussi bien des fleurs femelles que des fleurs mâles qui se différencient des anciennes fleurs par la protubérance de l’ovaire. Si le melon est placé en pleine terre, on laissera deux fruits par branche.

lundi 22 août 2011, par Hélène André