Comment et quand planter le crosne du Japon ?

Le Crosne du Japon est un légume racine assez peu connu provenant de l’Extrême Orient et constitue. Ce minuscule tubercule de couleur jaune pâle et de forme irrégulière provient d’une plante vivace appartenant à la famille de labiées.

La culture du crosne du Japon

La plantation du crosne du Japon se fait directement au sein du potager vers la fin du mois de février jusqu’en avril. Il lui faut un sol pas trop humide et léger. A noter que ce légume redoute la sécheresse. Il faut également lui pourvoir un bon coin ensoleillé. Le tubercule ne craignant pas le froid, celle-ci peut se conserver en terre, sur place. Une fois le sol bien préparé, on étire un cordeau entre deux piquets puis on creuse un sillon profond de 15 centimètres. On place ensuite quatre tubercules également appelés rhizomes de crosne dans chaque sillon qu’on distancera d’une quarantaine de centimètres.

Trois semaines seulement après la plantation, les premières pousses se mettent à apparaître. Durant le mois d’août, il est conseillé de réaliser une butte de terre au pied des crosnes. Dès le mois de novembre, la récolte peut débuter. Dès lors que les feuilles sont jaunes et sèches, on peut d’ores et déjà commencer la récolte. Pour cela, on se munira d’une fourche-bêche puis on lèvera les tubercules de crosne. Il est recommandé de les manger juste après la récolte car ils ont tendance à sécher rapidement. En outre, pour éviter que les crosnes ne gèlent, on peut placer par-dessus ces derniers une couche de feuilles. Ainsi, on prolonge le temps de récolte durant toute la période hivernale.

Petites astuces pratiques concernant le crosne de Japon

Si on a l’intention d’effectuer une plantation ultérieure de crosne de Japon, il est recommandé d’en garder quelques tubercules en terre. On ne les enlèvera seulement que durant le mois de mars, juste avant de les planter à nouveau. En outre, avant de les manger, on veillera à bien nettoyer les crosnes de Japon en les astiquant à l’aide d’un chiffon que l’on aura enduit de gros sel. On peut également les brosser pour qu’ils soient bien nets. Attention, il faudra prendre garde car les crosnes de Japon sont des légumes qui peuvent devenir encombrants. Concrètement, il est important de bien enlever de terre tous les restes de rhizomes car ces derniers sont susceptibles de se multiplier d’une manière intempestive.

mardi 23 août 2011, par Hélène André