Comment et quand planter la consoude ?

La consoude est une plante sauvage qu’on peut adopter dans le jardin. Pouvant être cultivée en tant que plante potagère, plante médicinale ou encore en tant qu’engrais végétal, elle possède plusieurs atouts. Découvrez comment cultiver la consoude.

La consoude

La consoude, qu’on appelle également la consoude commune ou consoude officinale, est une plante vivace herbacée qui fait partie de la famille des Borraginacées, au même titre que la bourrache. La consoude, dont le nom scientifique est « Symphytum officinalis », possède des grandes feuilles velues. Cette plante peut atteindre une hauteur de quatre-vingt centimètres. Très vigoureuse, la consoude est dotée de racines profondes pouvant descendre jusqu’à une profondeur de 1,80 mètres. Ses fleurs en forme de clochettes affichent des belles couleurs allant du mauve au blanc. Celles-ci s’épanouissent au cours de la période estivale.

Comment cultiver la consoude ?

Il est assez facile de cultiver la consoude. Cette plante herbacée particulièrement robuste ne requiert que très peu de soins et d’entretiens. Le semis s’effectue dès le printemps, jusqu’en été. Entre deux pieds, on laissera une distance de 50 à 70 centimètres, en tenant compte du fait que la plante devient plus épaisse au fur et à mesure des années. La consoude apprécie les sols riches, profonds et humides. Durant les fortes chaleurs, l’arrosage sera généreux et régulier. Si on veut utiliser la consoude à des fins culinaires, on veillera à en récolter les feuilles durant le printemps. Si on attend trop, les feuilles peuvent devenir amères.

Les propriétés médicinales de la consoude

On connaît les vertus de la consoude depuis l’Antiquité. Depuis, cette plante a été employée pour accélérer la cicatrisation de blessures, soigner des ecchymoses ou des entorses mais aussi pour atténuer des douleurs musculaires et pour soigner les troubles de l’articulation. Soulignons, en outre, que les racines et les feuilles de la consoude renferment de l’allantoïne, un élément qui favorise la multiplication cellulaire.

Utiliser la consoude en cuisine

On peut utiliser les jeunes feuilles de consoude pour la préparation d’une salade. Elles peuvent être mélangées à d’autres plantes aromatiques. Les feuilles cueillies plus tard sont, quant à elles, accommodées comme on le ferait avec des épinards. Elles peuvent compter parmi les ingrédients de quiches, de soupes, de farces ou encore de crêpes. Pour ce qui est des côtes et des tiges des grosses feuilles, elles peuvent être cuites.

lundi 16 janvier 2012, par Hélène André