Comment et quand planter l’arbousier ?

L’arbousier est un arbrisseau du midi qui fait partie de la famille des éricacées. On le cultive non seulement pour ses fleurs très décoratives mais aussi et surtout pour ses fruits savoureux, appelés les arbouses. Découvrez comment et quand plante l’arbousier.

L’arbousier

L’arbousier est un arbrisseau dont la hauteur varie entre cinq et huit mètres. En automne, on voit apparaître sur l’arbre de petites baies rouges qu’on nomme arbouses, des baies des plus délicieuses. Celles-ci ressemblent quelques peu à des fraises, sont rondes et ont une peau de rouge vif, granuleuse. L’arbousier est pourvu de feuilles persistantes de couleur vert foncé.

L’arbousier apprécie les climats doux. Durant le printemps et l’automne, l’arbre exige de la douceur pour bien fructifier. Il peut toutefois supporter des températures pouvant atteindre jusqu’à -17°C. On peut donc le cultiver dans des zones où le climat est rigoureux. Cet arbre pousse assez lentement et sa durée de vie peut se prolonger jusqu’à plusieurs centaines d’années.

La multiplication et la culture de l’arbousier

La culture et le rempotage de l’arbousier se font généralement durant l’automne ou vers le début du printemps mais aussi après la période de gelée pour les arbres plantés en pleine terre. Sa multiplication peut se faire soit par bouturage, soit par semis ou encore par extraction des drageons. A noter que cet arbre peut se plaire sur tout type de sol mais apprécie tout particulièrement les sols drainés, riches et quelque peu acides. Il a besoin d’une bonne exposition au soleil et le cas échéant, la mi-ombre. C’est en août et en septembre que la floraison de l’arbousier a lieu. Ce dernier produit des fleurs blanches en clochettes. Pour arriver à maturité, il leur faut au moins une année. Les arbouses ne sont mûres que durant l’automne qui suit le semis, entre le mois d’octobre et de novembre.

Comment entretenir l’arbousier ?

En règle générale, l’arbousier ne réclame pas d’entretien spécifique. D’ailleurs, il ne nécessite pas de fertilisation. Il faut tout de même pailler le sol. Il ne faut, par ailleurs, l’arroser que pendant l’année qui suit sa culture. Cet arbre possède la particularité de bien résister à l’attaque des maladies et des parasites. Attention, l’arbousier n’apprécie pas beaucoup les tailles. Il peut néanmoins supporter une légère taille à effectuer durant le printemps ou l’automne.

mercredi 24 août 2011, par Hélène André