L’entretien de la peau après la ménopause

L’âge a une répercussion visible sur la peau, plus le temps passe, plus la peau se retrouve desséchée et fragilisée. Découvrez le rôle des hormones sur la santé de la peau et comment l’entretenir après la ménopause.

Les hormones, essentielles pour la peau

Les hormones tiennent un rôle important sur la santé de la peau. Elles assurent la santé de la peau par l’intérieur. On parle notamment d’oestrogènes et de progestérones chez les femmes. En effet, ces hormones assurent l’hydratation de la peau grâce à une meilleure stimulation de la sécrétion des sébums. Les oestrogènes permettent également une meilleure production de fibroblastes et participent ainsi au maintien de la jeunesse de la peau. Avec l’âge, le taux hormonal diminue, les hommes et les femmes sont concernés mais ces dernières en sont les plus grandes victimes, particulièrement après la ménopause.

Effectivement, les conséquences de la diminution subite des hormones sur la peau sont beaucoup plus visibles chez les femmes. Les symptômes les plus fréquents sont l’assèchement ainsi que l’affinement de la peau. En outre, celle-ci perd toute sa douceur et sa souplesse. Les hormones contribuent également à la pigmentation de la peau, plus précisément à cause de la mélanine, aussi il se peut qu’après la ménopause la peau devienne plus pâle. Par ailleurs, elle se fragilise et peut être facilement sujette aux taches pigmentaires.

Le traitement hormonal substitutif ou THS

Le THS est un traitement conçu afin de renforcer les hormones en baisse après la ménopause. Le THS est constitué d’oestrogène et de progestérone. Puisque les oestrogènes agissent sur la production des fibroblastes et de l’acide hyaluronique ainsi que des collagènes, le THS serait alors particulièrement adapté pour le traitement de la peau après la ménopause. Ainsi grâce à lui la peau retrouve son équilibre et se trouve mieux protégée contre les agressions extérieures. Après un traitement au THS, on peut constater une nette amélioration de l’état de la peau.

Selon certaines études, le THS permettrait à la peau de regagner une bonne épaisseur, jusqu’à 20%. Pour rappel, l’épaisseur de la peau est de 1,2 mm à 20 ans. Elle s’affine jusqu’à représenter 0,9 mm à 70 ans. Lorsqu’elle est plus épaisse, elle est plus résistante et bénéficie d’un aspect plus jeune. Bien sûr, il faudrait d’abord demander l’avis de votre médecin avant d’entreprendre un tel traitement. Le THS n’agit pas uniquement sur la peau mais également sur les cheveux ainsi que sur les ongles. Dans tous les cas, il prend soin de la beauté mais surtout de la santé des femmes.

samedi 19 décembre 2009, par Carole Mercier