Comment organiser le jardin ?

L’organisation de chaque jardin est unique. Les agents extérieurs tels que la lumière, le froid ou encore le vent mais aussi la localisation ou le type de sol diffèrent chaque fois. En tenant compte de ces facteurs, découvrez comment optimiser l’organisation de votre jardin.

Choisir le bon emplacement pour le jardin

L’organisation du jardin commence par le choix du meilleur emplacement lequel dépendra d’un certain nombre de critères. En premier lieu, le jardin devrait être localisé à un endroit bien ensoleillé, de préférence tout au long de la journée. Il est également préférable d’opter pour un lieu à l’abri des vents et pas trop éloigné de la maison, pour ainsi simplifier la récolte. Il faudra aussi choisir l’emplacement du jardin en fonction de la localisation de l’accès d’eau pour faciliter l’arrosage. Enfin, il faut prévoir une bonne accessibilité du compost et de l’engrais.

Organiser le jardin : adopter certaines méthodes

Lorsqu’on organise le jardin, il faut effectuer certaines opérations telles que la rotation des cultures ou encore l’assolement. La rotation des cultures, consistant à varier les plantations, permet de bien gérer les divers éléments constitutifs du sol. Pour sa part, l’assolement consiste à ne rien cultiver sur une partie du jardin durant une année ou d’y planter de l’engrais vert. Il est, en outre, essentiel de tenir compte des compagnonnages négatifs et positifs ainsi que des besoins en eau de chaque végétal lorsque l’on organise un jardin.

Récolter tout au long de l’année

Si l’on entretient et enrichit le sol d’une manière régulière, on peut parfaitement récolter des légumes et fruits tout au long de l’année. Dans ce cadre, il est nécessaire de bien planifier le temps et l’espace. Mais, pour tirer profit du sol, il est essentiel d’effectuer des cultures mixtes et associer des végétaux de cycles distincts. Si l’on désire jouir de récoltes étalées, il faudra semer différentes espèces de plantes ou prolonger dans le temps les semis consécutifs d’une même espèce.

vendredi 14 octobre 2011, par Hélène André