Objets connectés : les seniors à l’ère 2.0

Les objets connectés sont en plein essor. Ce qui intéresse surtout les seniors, ce sont bien évidemment les appareils et accessoires qui touchent les domaines de la sécurité et de la santé. Intégrée dans notre quotidien, la nouvelle technologie devient un allié très pratique pour nous accompagner et nous assister afin de mieux affronter les aléas de la vieillesse.

Une aide précieuse

Les seniors se mettent à l’ère du 2.0 et plébiscitent de plus en plus les objets connectés. De nombreuses entreprises surfent d’ailleurs sur la vague de cet essor et développent des outils susceptibles d’apporter une aide précieuse aux personnes âgées, notamment à celles qui souhaitent rester à domicile. L’assortiment d’objets connectés proposés sur le marché devrait augmenter considérablement jusqu’à l’horizon 2020.

Dans la domotique

Dans le secteur de la domotique, le marché offre actuellement des objets connectés qui répondent aux besoins des seniors. Citons entre autres :

- Le bracelet connecté : cet appareil est doté de capteurs qui permettent de détecter une chute, une angoisse ou un malaise. Grâce à un système d’alerte, les proches ou un service d’assistance reçoivent un appel en cas de comportement anormal de la personne âgée, une absence prolongée par exemple.

- La caméra connectée : elle sert également à signaler les chutes. Certains fabricants ont développé des objets très perfectionnés capables d’analyser les différents types d’accident et de prévenir un proche ou les secouristes en fonction de la gravité de la chute.

- La tablette tactile : il suffit aux seniors de cliquer sur un bouton pour commander à distance les volets électriques, l’éclairage et les plaques de cuisson. Cet appareil permet aussi de gérer la consommation énergétique.

Dans le secteur de la santé

Dans le domaine de la santé, les objets connectés s’avèrent particulièrement utiles aux personnes âgées.

- Le pilulier connecté : grâce à cet objet, un proche, un médecin ou un pharmacien peut constater si le sujet consomme normalement ou non ses médicaments. Si l’intéressé l’autorise, ce gadget peut même être doté d’une Webcam permettant une surveillance visuelle.

- Un fauteuil connecté : pour faciliter les déplacements des seniors qui souffrent d’un handicap. Après un simple branchement du système de commande à un ordinateur ou un téléphone portable, l’utilisateur peut diriger le fauteuil, passer un coup de fil, envoyer du courrier électronique ou encore alerter ses proches en cas de besoin.

jeudi 26 mars 2015, par Romain Morillon