Comment se protéger des piqures de moustiques ?

L’été est là et les moustiques recommencent à nous énerver avec leur bourdonnement, mais surtout leurs piqures. Découvrez les différentes astuces pour s’en protéger, qu’il s’agisse de méthodes classiques ou des dernières tendances naturelles.

Les méthodes classiques pour lutter contre les moustiques

Les nombreuses méthodes pour lutter contre les moustiques ont déjà fait leur preuve, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Il y a tout d’abord la bombe insecticide qui a l’immense avantage d’agir immédiatement. Il faut en pulvériser dans une chambre fermée avant d’ouvrir grand les portes et les fenêtres. Cette méthode est vivement déconseillée aux personnes qui présentent un problème respiratoire ou des antécédents allergiques.

Pour les soirées, il existe également la solution du diffuseur électrique qui présente l’immense avantage de ne pas être agressif pour les poumons, tout en diffusant un agréable parfum. Lorsque vous achetez un modèle de diffuseur, veillez à ce que les recharges soient disponibles dans le magasin le plus proche de chez vous afin d’éviter les longs déplacements pour en trouver.

Les moyens naturels pour repousser les moustiques

Si la bombe insecticide et le diffuseur sont efficaces, elles présentent l’inconvénient de ne pas respecter l’environnement. Il existe aujourd’hui des alternatives naturelles qui permettent de repousser ces vilaines bestioles volantes et particulièrement désagréables. Ainsi, il est tout à fait possible de planter des géraniums sur les rebords des fenêtres afin d’éloigner les moustiques. Agrémentez votre petit jardin de citronnelle et de thym citron pour améliorer l’effectivité du dispositif. En plus de l’efficacité de ce petit jardin, vous apprécierez également son côté esthétique.

Prenez soin d’assécher tous les points d’eau stagnante qui existent autour de votre habitat, car ces endroits constituent un lieu de ponte pour les moustiques. Ceux qui possèdent un jardin doivent penser à le débroussailler. Des solutions souvent proposées à la vente, comme les bracelets diffuseurs d’huile essentielle ou les essences végétales à asperger, s’avèrent souvent inefficaces. Si aucune technique ne fonctionne, il reste toujours les moustiquaires que vous disposerez sur votre lit. Privilégiez les modèles imprégnés de produits répulsifs. Les portes et les fenêtres peuvent également être équipées de moustiquaires.

mercredi 27 juin 2012, par Romain Morillon