Les mini-cures thermales pour préserver son capital forme et santé

Les mini-cures thermales sont dédiées à ceux qui veulent s’initier aux soins thermaux. En s’y adonnant régulièrement, les personnes âgées pourront efficacement prévenir les troubles liés à la vieillesse.

Les cures thermales, de véritables programmes de détente et de bien-être

La cure thermale a pour finalité le bien-être et l’apaisement du stress. La crénothérapie et l’hydrothérapie sont les techniques les plus utilisées pour exploiter les vertus thérapeutiques des eaux minérales. Durant la phase de traitement, le curiste devra rejoindre régulièrement les stations spécialisées. Il peut aussi prendre de l’eau minéralisée sous forme de boisson ou introduite en instillations, suivant les prescriptions de son médecin traitant. On peut aussi lui appliquer, si besoin est, de la boue hydrominérale, un procédé très répandu dans les centres modernes de soins du corps et du visage.

Les cures thermales sont indiquées pour traiter des troubles chroniques ou récidivants, ainsi que des affections aiguës pouvant paraître en période de convalescence. Il peut s’agir de rhumatismes, de maladies cutanées, digestives, respiratoires, urinaires ou métaboliques. Une cure s’étale en moyenne sur 21 jours. Cependant, certaines stations proposent des mini-cures thermales, qui durent 6 à 12 jours. Toutefois, la durée et le rythme des soins prescrits doivent être scrupuleusement respectés pour que le traitement prenne effet.

Pourquoi opter pour une mini-cure thermale ?

La mise en place des mini-cures thermales s’inscrit dans le cadre d’une meilleure prévention des affections chroniques. Ils permettent de pallier aux conséquences néfastes du stress par exemple. Ils s’adressent en particulier aux personnes désireuses de prendre en main leur santé, mais qui ne peuvent pas suivre les trois semaines de traitement thermal classique. Le fait d’opter pour une mini-cure thermale ne dispense pas pour autant le curiste d’un contrôle préliminaire chez un médecin, pour déceler les éventuelles contre-indications.

Les stations thermales proposent ainsi des séjours de remise en forme, durant lesquels le curiste bénéficiera de soins contre le mal de dos et la surcharge pondérale. Des programmes antitabac sont également dispensés pendant cette villégiature. Ces cures sont associées à des activités sportives et à un régime alimentaire rigoureux. Une mini-cure thermale n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, mais un remboursement partiel est envisageable, sous certaines conditions.

samedi 16 octobre 2010, par Romain Morillon