En savoir plus sur le microcrédit personnel

De nombreux seniors désirent souscrire à un crédit pour diverses raisons. Ils se heurtent pourtant à un refus de leur banque à cause de la faiblesse de leurs ressources. Dans ce cas, le microcrédit personnel constitue la solution idéale.

Des conditions très favorables

Grâce au microcrédit personnel, une certaine marge de seniors peut prétendre à un prêt aux conditions très favorables. Ce système a été spécifiquement conçu pour les individus exclus du crédit bancaire, eu égard à la nature de leurs sources de revenus. Le montant de l’emprunt varie généralement entre 300 et 3.000 euros. Dans des cas exceptionnels, un souscripteur peut obtenir un prêt allant jusqu’à 12.000 euros, octroyé sous certaines conditions.

La durée du remboursement d’un microcrédit personnel est étalée sur une période de 6 à 36 mois. Elle peut parfois aller jusqu’à 60 mois. Le taux d’intérêt est de 4%. L’assurance liée au crédit est facultative. Les emprunteurs ne paient pas de frais de dossier. Les souscripteurs qui habitent le département de Seine-et-Marne jouissent d’un avantage. À l’issue du remboursement, ils perçoivent une ristourne équivalant à 2% des intérêts qu’ils ont payés.

Les utilisations du microcrédit personnel

Vous pouvez recourir au microcrédit personnel pour financer l’achat ou la réparation d’une voiture dans le cas où celle-ci serait indispensable à l’exercice de votre profession. Ce prêt peut également être contracté pour aménager votre logement ou pour couvrir des frais liés aux évènements imprévus de la vie, comme un divorce ou un deuil. Une souscription est aussi envisageable si vous constatez que vous êtes mal remboursé pour certains soins de santé. Par contre, ce type d’emprunt n’est pas destiné à couvrir le paiement de vos retards de loyer. Il n’est pas octroyé pour racheter un découvert, ni pour créer une entreprise.

Pour prétendre à un microcrédit personnel, vous devez être bénéficiaire de l’accompagnement social d’un réseau qualifié. Votre dossier de demande doit inclure les pièces suivantes :
- Le devis du projet que vous souhaitez financer,
- Les éléments justifiant vos ressources,
- Vos relevés de compte pour les 3 derniers mois,
- Votre dernier avis d’imposition et celui des prestations de la Caisse d’allocations familiales,
- La quittance de loyer pour le mois précédent,
- Éventuellement, les contrats relatifs aux prêts en cours.
Vous pouvez requérir l’aide de certaines associations caritatives pour le montage de votre dossier.

samedi 24 mars 2012, par Romain Morillon