La Mémorielle pour aider les malades d’Alzheimer

La Mémorielle est une horloge qui permet aux personnes âgées désorientées de mieux se repérer dans le temps grâce à des stimuli visuels comme la couleur et les lumières. Conçue par Pierre Molis et Gérard Michel, la Mémorielle est destinée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Le concept de la Mémorielle

La Mémorielle est un dispositif inspiré des méthodes de rééducation de l’orientation. Elle permet d’aider les personnes atteintes de troubles temporels. Les traitements consistent à adapter l’environnement du patient pour pallier ses déficits et en particulier ses difficultés d’orientation dans l’espace et le temps. L’Association OPHA, Orientation pour les Personnes Handicapées d’Alzheimer a contribué à la création de cette horloge. Il s’agit d’une association dont la vocation est d’apporter des solutions aux personnes présentant des déficits cognitifs.

Ce concept s’adresse avant tout aux centres de gérontologies et aux maisons de retraite. Pierre Molis est à l’origine du concept de la Mémorielle. Ce dernier avait constaté que sa mère atteinte d’Alzheimer développait des troubles temporels. Ce projet est le fruit de sa collaboration avec deux gérontologues, le Pr SEBAG LANOE et le Docteur LE NORMAND, l’équipe de l’Hôpital PAUL-BROUSSE, et Gérard Michel. Le concept a fait l’objet d’études scientifiques et s’est vu décerner la médaille d’Or du concours Lépine et le Prix de l’Hôpital l’Expo.

Le fonctionnement de la Mémorielle

La Mémorielle fonctionne sur la base de 3 horloges électroniques. Celles-ci permettent de visualiser la notion du temps par un éclairage successif des jours et des moments de la journée qui sont écrits en gros caractères. Les différentes lumières et couleurs offrent aux personnes présentant des troubles temporels des possibilités de repaires supplémentaires. Les personnes légèrement atteintes parviennent ainsi à se situer dans le temps et conservent un cycle de vie normal. L’horloge Mémorielle offre une certaine autonomie aux patients.

Ce maintien de l’orientation est psychologiquement apaisant et limite le sentiment angoissant généralement ressenti par les personnes désorientées. Il existe deux modèles de Mémorielles : un petit et un grand. Le petit modèle est destiné aux particuliers et aux chambres d’hôpitaux. Par exemple, les messages « repas » ou « prise de médicaments » apparaissent grâce à une programmation. La grande Mémorielle est quant à elle idéale pour les hôpitaux et les maisons de retraite, dans les salles communes. Les options sont les mêmes.

samedi 29 mai 2010, par Carole Mercier