Bien s’endormir grâce à la mélatonine

La mélatonine permet de s’endormir plus facilement sans exposer son corps à d’éventuels effets secondaires.

La mélatonine, une hormone naturelle

Les médecins prescrivent souvent des somnifères, comme des benzodiazépines, pour aider certaines personnes à s’endormir le soir. Touefois, ces dernières provoquent parfois des effets secondaires. Ceux qui sont traités avec ces antidépresseurs peuvent en l’occurrence être victimes de somnolence dans la journée et devenir dépendants, ne pouvant plus passer dans les bras de Morphée qu’après leur dose de médicaments. Néamoins, un remède alternatif disponible en pharmacie agirait différemment : la mélatonine. Cette substance conviendrait spécialement aux personnes âgées de plus de 55 ans, dont 25 à 40 % d’entre elles souffriraient d’insomnie.

La mélatonine est en réalité une hormone que la glande pinéale située au centre du cerveau sécrète naturellement. Libérée à la tombée de la nuit, elle favorise l’endormissement. Le bon fonctionnement de la glande est ainsi très important pour maintenir un équilibre satisfaisant entre la veille et le sommeil et pour assurer une certaine stabilité de l’horloge interne. Cependant, plus une personne vieillit, moins l’épiphyse produit de mélatonine, provoquant ainsi des troubles du sommeil chez celle-ci. Le CIRCADIN®, contenant en grande quantité la mélatonine, intervient sur ce déséquilibre en imitant le rôle de la glande hormonale et secrète progressivement la substance dans le corps. Ce médicament est prescrit pour une prise journalière de 2 mg, quelques heures après le repas et avant la nuit, et ce, durant 3 semaines.

La mélatonine est prescrite pour les seniors

Bien que les effets de la mélatonine sur l’insomnie ne soient pas notables au regard des aux autres remèdes souvent proposés par les professionnels de la santé, elle présente néanmoins plusieurs avantages. Agissant telle une hormone naturelle, le médicament ne provoque pas de somnolence chez le sujet le lendemain de sa prise, il réduit seulement le temps qui lui est nécessaire pour s’endormir. Même prescrit sur plusieurs jours, le patient n’en devient pas non plus dépendant. Plusieurs études ont déjà démontré en outre l’efficacité de cette substance chez les plus de 55 ans, tandis que ses effets chez les personnes moins âgées n’ont pas encore été déterminés. Ainsi, la mélatonine est jusqu’à maintenant uniquement indiquée pour les seniors sujets à une insomnie « primaire », dont l’origine est autre que pathologique, environnementale ou psychologique.

Par ailleurs, d’autres études ont démontré que cette hormone ralentit le vieillissement des cellules et possède des propriétés anticancéreuses. C’est pourquoi elle est très prisée dans certains pays où elle est commercialisée depuis de nombreuses années, utilisée parfois pour lutter contre la fatigue due au décalage horaire, en plus de son indication contre les troubles du sommeil. Aux États-Unis, la mélatonine est vendue comme complément nutritionnel, même s’il s’agit bel et bien d’un produit pharmaceutique. En Europe, le CIRCADIN® reste un médicament faisant l’objet de contrôles stricts. Dans tous les cas, la meilleure clé pour un sommeil de plomb reste une bonne hygiène de vie, peu importe l’âge de l’individu.

jeudi 30 juin 2011, par Carole Mercier