Une identité sociale des seniors avec Mazadoo 2.0

Le succès fulgurant des réseaux sociaux n’est plus à démontrer. Et si le même principe s’appliquait aux seniors ? Le projet Mazadoo 2.0 en est peut-être la réponse.

Mazadoo 2.0 ou l’utilité de liens sociaux

Selon les dernières études, la proportion de personnes qui habitent seules est trois fois plus élevée qu’en 1962. Cet isolement a de nombreuses conséquences néfastes sur la personne âgée : solitude, manque de confiance, baisse de moral qui peut conduire à des désordres psychologiques importants. L’éloignement de la famille, la perte d’un être cher, la maladie et le manque de ressources sont une combinaison mortelle pour les seniors. Comment faire alors pour qu’ils se sentent toujours épaulés ou qu’ils ne manquent pas de soutien familial ? Avec les progrès technologiques, les choses se sont certes simplifiées. Les téléphones portables, mais aussi l’envoi de SMS à leurs proches permettent un lien de proximité. Internet est aussi devenu un outil indispensable pour maintenir le contact avec les amis et l’entourage. Mais ce n’est qu’une présence sociale constante qui permet de réduire l’isolement grandissant des personnes âgées. Alors, pourquoi ne pas miser sur les réseaux sociaux ?

Mazadoo 2.0, une alternative à l’isolement social ?

Aujourd’hui, il est impensable pour un jeune de ne pas avoir un compte Facebook ou Twitter. Mais à quoi servent ces réseaux sociaux ? Tout simplement à se créer une identité sociale, à nouer plusieurs contacts sur la toile et à informer leurs proches à tout instant de leurs activités à travers leurs statuts et leurs « tweets ». Le projet Mazadoo 2.0 vise le même objectif, celui de redonner aux seniors leur place dans la société. Avec le développement rapide et fulgurant du web social ou web 2.0, il est évident qu’il n’est plus possible de vivre sans les fameux réseaux sociaux. Alors, c’est ce qu’a fait Mazadoo : le projet vise à faciliter les relations des personnes âgées dépendantes hébergées en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes) via une plateforme technologique simplifiée. Cette dernière permettra d’améliorer leur quotidien et de renouer ou d’enrichir leurs liens sociaux.

Mazadoo 2.0, quel mode de fonctionnement ?

Actuellement, le projet est en mode expérimental dans deux maisons de retraite : celles de Brest et de Lannion. Sous l’œil bienveillant de sociologues, il s’agit de déterminer les changements psychologiques qui vont s’opérer chez les seniors. Mais comment fonctionne au juste Mazadoo ? C’est simple : le senior dispose d’une télévision munie d’une télécommande, qui va lui permettre d’accéder aux profils de réseaux sociaux de ses petits-enfants, de naviguer sur Internet et réaliser des recherches par exemple. Le but de Mazadoo, c’est de simplifier au maximum l’utilisation de son réseau. C’est pour cela qu’ils ont misé sur la télévision, comme vecteur de transmission : il suffit de l’allumer et de visualiser sa « chaîne personnelle ». En pratique, si un adolescent a publié sa photo ou écrit un commentaire, ou posté une vidéo, ses grands-parents pourront visualiser ces éléments au travers de leurs télévisions. Ce projet devrait coûter deux millions, s’il est opérationnel.