La marche dynamique augmenterait la longévité

Une recherche récente démontre que la marche, surtout la marche dynamique, a des effets probants sur la longévité.

L’allure de la marche, indicatrice infaillible de l’état de santé d’un individu

De son vivant, Hippocrate a déjà affirmé que la marche constitue une thérapie naturelle efficace pour l’homme. Quand bien même vous n’auriez pas le temps de vous adonner à une activité sportive en raison de votre emploi du temps chargé, les médecins s’attèlent toujours à vous inviter de faire de la marche au quotidien, ne serait-ce que pour vous rendre au travail. Récemment, des chercheurs américains se sont mis à analyser les bienfaits de la marche sur l’état de santé des personnes âgées. Comme résultats, les scientifiques ont découvert, dans un premier temps, que l’allure de la marche permet de connaître, avec une certaine précision, les antécédents médicaux et l’état de santé des seniors.

Suite aux recherches menées par son équipe de chercheurs, le docteur Stephanie Studenski de l’Université de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a affirmé que l’allure de la marche d’un senior révèle entre autres son âge, les maladies dont il souffre, le fonctionnement de son système cardiovasculaire, son hygiène de vie du temps de sa jeunesse, son indice de masse corporelle… Une marche dynamique, sans aucun signe d’effort démesuré, prouve que les organes internes de l’individu, ainsi que son appareil locomoteur fonctionnement bien. À l’inverse, les personnes âgées marchant avec une vitesse inférieure ou égale à 0,6 mètre par seconde présentent un risque élevé de mortalité.

La marche dynamique, gage de longévité chez les seniors

Le groupe de scientifiques américains, mené par le docteur Stephanie Studenski, a effectué leurs recherches sur le rapport entre la marche et la longévité des personnes âgées depuis 1985. Entre 1985 à l’an 2000, l’analyse a porté sur 34 485 individus, avec une moyenne d’âge de 73,5 ans. 59,6 % de ces personnes sont des femmes. Les scientifiques ont pu constater que la longévité augmente pour les seniors lorsqu’ils se déplacent, de façon très naturelle, à une vitesse de 1 mètre par seconde. La vitesse moyenne des participants à cette étude était de 0,92 mètre par seconde. Après 10 ans d’analyses complémentaires, les résultats de ces recherches ont été diffusés dans le Journal of the American Medical Association, en date du mardi 04 janvier 2011.

Cette étude récente des chercheurs américains, sur la relation entre la marche et la longévité chez les seniors, constitue un argument de plus pour inciter les gens à privilégier à la marche aux déplacements en voiture ou en deux roues. La marche requiert l’utilisation d’une certaine quantité d’énergie. Elle régule la circulation veineuse et favorise l’élimination des toxines par le système lymphatique. Elle stimule en permanence les muscles et les articulations et améliore leur mobilité, elle renforce la charpente musculo-squelettique… Pour vivre en bonne santé et le plus longtemps possible, privilégiez la marche au quotidien.

jeudi 6 janvier 2011, par Carole Mercier