Etre mannequin senior et gagner de l’argent

Afin d’arrondir un peu ses fins du mois, on peut passer des casting et tenter sa chance en tant que mannequin senior. Loin des préjugés et des stéréotypes, le mannequinât senior ne se limite pas à la beauté physique, il met en valeur l’âge de celui qui le pratique et est surtout rémunérateur. Voici quelques indications si on veut devenir un mannequin senior.

Les seniors assument leur âge et se font payer

Les mannequins seniors existent depuis plusieurs années, seulement voilà, on ne remarque que les belles et jolies jeunes filles qui se dandinent avec leur plastique parfaite, affichant une jeunesse fougueuse et téméraire. Actuellement, on se rend compte que la vieillesse a aussi sa beauté qui lui est propre. Avant, le mannequinât senior se limitait surtout à quelques domaines qui touchaient particulièrement les personnes âgées, tels que le domaine de l’assurance, de la médecine, du mobilier et appareils spécialement dédiés aux seniors ou même des obsèques. De nos jours, les seniors deviennent des consommateurs comme tout le monde et restent actifs dans leur vie de tous les jours. Les mannequins seniors apparaissent dans les publicités pour cosmétiques, pour les friandises … des produits de consommation longtemps attribués aux tranches d’âge plus jeunes. Ils savent montrer leurs atouts dans les catalogues et les magazines, ils mettent en valeur leur joie de vivre dans les campagnes et les spots TV. Leur âge est assumé et leur naturel épanoui.

Le standard n’existe presque pas dans ce métier. A partir de 40 ans, on peut devenir mannequin senior et on peut le rester jusqu’à son énième anniversaire. On ne doit pas forcément être un ancien mannequin et avoir une belle silhouette, on peut très bien débuter passé son soixante-dixième printemps. Comme Mauricette qui a débuté dans le métier à l’âge de 79 ans, après avoir été gouvernante puis hôtesse d’accueil. Elle gagne en moyenne 765 euros par journée travaillée, de quoi agrémenter sa retraite  ! En effet, la retraite est normalement cumulable avec une activité professionnelle de faible rendement. Un contrat de mannequinât senior respecte des barèmes salariaux fixés par le syndicat des mannequins seniors. En l’occurrence 5 à 8 heures de travail par jour sont rémunérées 1063 euros comprenant les charges et les commissions, quand on est débutant. Si on travaille pour la presse écrite, le salaire variera entre 375 et 1197 euros hors taxe par jour.

Guide pratique pour devenir mannequin senior

Pour vous porter candidat, vous devez présenter des photos qui seront votre premier outil. Prévoyez une photo sur pied et un portrait. Vous devez faire appel aux services d’un professionnel pour ce faire. 4 photos vous coûteront en moyenne 80 euros. Les photomatons et les photos en groupe ne seront pas utiles. Vos photos accompagneront ensuite votre candidature que vous enverrez dans les différentes agences existantes. Préférez les agences qui ont une licence d’Etat et membre de l’UNAM (Union nationale des agences de mannequins). Comme toute candidature au mannequinât, vous devez mentionner vos mensurations, votre âge et votre téléphone. Vous serez ensuite convoqué pour passer un casting. Par ailleurs, il faut savoir que les candidats sont nombreux alors qu’il y très peu de reçu. Autant mettre toutes les chances de votre côté !

Plusieurs critères sont à respecter quand on veut devenir mannequin senior. A part d’être photogénique et télégénique, il faut être naturel et assumer son âge. Les pattes d’oies doivent être vos alliées et non votre complexe. La chirurgie esthétique est écartée dans ce métier. Les agences recherchent des mamies et des papys affichant une vie saine et équilibrée, un bien-être et une intégration affirmée dans le troisième millénaire. Ensuite, il faut faire preuve de beaucoup de patience. Il arrive parfois dans le métier qu’on attende toute une journée pour une séance photo d’une heure en fin d’après midi, ou qu’on refasse la même prise pendant trois heures.

samedi 17 octobre 2009, par Carole Mercier