Comment vaincre le mal de mer pendant les vacances ?

C’est l’été, et pour beaucoup, l’occasion de s’offrir leur baptême de croisière. Voici des astuces pour vaincre le mal de mer et mieux vivre une escapade sur le grand bleu.

Le mal de mer : quels sont les symptômes ?

Tout d’abord, il convient d’expliquer que le mal de mer résulte de la perturbation des informations transmises à l’oreille interne. Il s’agit d’un état de gêne engendré par les balancements et le tangage du bateau ou du voilier. Les roulis sont plus sensibles sur les petites embarcations par rapport aux paquebots de croisière. Le mal de mer se manifeste généralement par la moiteur des mains, une envie de vomir, les yeux qui piquent ou des élancements à la tête ou aux oreilles. Il affecte surtout les jeunes enfants, mais les personnes âgées ne sont pas épargnées.

Ce qu’il faut faire avant d’embarquer

Lorsque vous aurez vaincu vos appréhensions et décidé de voyager en bateau, la première chose à faire est de garder votre calme. Ne soyez pas anxieux, car l’inquiétude favorise l’apparition du mal de mer. Essayez de bien dormir durant la nuit précédant la traversée. Habillez-vous de manière adéquate en prévision de l’aventure en mer. L’excès de chaleur ou de fraîcheur ainsi que le manque de sommeil sont des facteurs qui accentuent les symptômes. Optez pour une alimentation légère et ne consommez ni tabac ni alcool. Il est préférable d’arriver un peu en avance au port d’embarquement afin d’éviter le stress.

Le comportement sur le bateau

Prenez place au milieu du voilier ou du bateau, dans une zone bien ventilée. À cet endroit, vous jouirez d’une stabilité maximale. Évitez de lire, de fumer, de regarder le sillage de l’embarcation ou d’observer ses mouvements. Vous risquez d’avoir le vertige et de vomir par la suite. Les activités qui peuvent beaucoup solliciter les yeux sont aussi déconseillées. Dès les premiers signes de malaise, rejoignez le pont du bateau pour prendre l’air et essayez de fixer l’attention sur la côte ou l’horizon. Il existe en pharmacie des médicaments vendus sans ordonnance que vous pouvez prendre à titre préventif ou au moment où les symptômes apparaissent.

dimanche 16 juin 2013, par Romain Morillon